Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : le CDC africa organise une riposte régionale contre Ebola

Officiellement déclarée le 20 septembre par le Ministère ougandais de la santé, l’épidémie Ebola se propage peu à peu dans les districts du pays. Le CDC africa, Centre africain pour la surveillance et la prévention des maladies est désormais en alerte sur la situation en Ouganda, son point hebdomadaire renseigne sur la gestion de cette crise sanitaire, en ce moment une mobilisation avec les pays frontaliers à l’Ouganda va organiser un front de riposte et de prévention.

L’épidémie d’Ebola déclarée en Ouganda le 20 septembre 2022 représente un problème de santé public majeur pour L’Africa CDC de l’Union Africaine. Dans son point hebdomadaire sur l’Afrique, le CDC, Centre africain pour la surveillance et la prévention des maladies a annoncé en date du 6 octobre qu’une réunion ministérielle impliquant tous les pays frontaliers de l’Ouganda  prévue le 12 octobre  devrait organiser un plan de riposte et de prévention contre le virus.

Le CDC d’Afrique, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé, notre bureau régional pour l’Afrique, et sous l’égide du gouvernement ougandais, organise une réunion ministérielle d’urgence de haut niveau pour discuter de la préparation et de la réponse transfrontalières à des épidémies rapides comme celle d’Ebola que nous observons dans le pays. Tous les voisins de l’Ouganda, de la République centrafricaine, du Sud-Soudan, du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie ont été invités au niveau ministériel à cette réunion qui se tiendra la semaine prochaine, mercredi. Afin de partager nos expériences, nous avons également invité la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée afin d’assurer une harmonisation au sein de la région.

𝔸𝕙𝕞𝕖𝕕 𝕆𝕘𝕨𝕖𝕝l, Directeur général de l’Africa CDC

L’Ouganda est actuellement aux prises avec l’une de ses plus importantes épidémies d’Ebola, officiellement déclarée par les autorités du pays en date du 20 septembre.  Les données officielles font état de près de 30 morts dont du personnel médical, à l’instar d’un médecin tanzanien de 37 ans qui a succombé à la maladie en tout début du mois d’octobre. L’ Africa CDC prévient que 867 contacts actifs avaient déjà été recensés à la date du 6 octobre.

En tant que CDC Afrique, nous soutenons le ministère de la Santé en fournissant cet engagement très important aux communautés. Nous travaillons également avec le ministère pour fournir plus de kits de test, former plus de scientifiques de laboratoire, ouvrir plus de plateformes pour les tests afin de réduire les délais d’exécution dans les zones touchées.

𝔸𝕙𝕞𝕖𝕕 𝕆𝕘𝕨𝕖𝕝l, Directeur général de l’Africa CDC

Malheureusement, le virus détecté pour la première dans le district de Mubende est déjà présent dans 4 autres districts à savoir Kagadi, Kyegegwa, Kassanda et Bunyangabu. Une vingtaine d’autres districts sont déclarés à risque modéré et haut risque. Aucun  vaccin n’est pour le moment  disponible, le partage de l’information sur l’épidémie est au centre de la stratégie de riposte et de prévention, dans ce sens,  le Ministère ougandais de la santé est à pied d’œuvre pour limiter la propagation du virus.

Le ministère de la santé ougandais continue donc de s’assurer que les membres du public fournissent les bonnes informations. Des mécanismes de gouvernance ont été mis en place, notamment des groupes de travail de district qui se réunissent régulièrement pour dialoguer avec les membres du public, et un plan de réponse a été préparé.

𝔸𝕙𝕞𝕖𝕕 𝕆𝕘𝕨𝕖𝕝l, Directeur général de l’Africa CDC

Il existe actuellement une unité de traitement Ebola opérationnelle à Mubende et un établissement spécialisé pour traiter les cas des agents de santé à l’établissement Jmedic dans le district de Fort Portal3 .

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com