Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

De retour à Kinshasa après sa brillante participation au 22ème sommet de l’EAC, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde se dit satisfait d’avoir exprimé clairement la position de la RDC sur les questions de sécurité et du marché commun dans la sous-région

Primature, République Démocratique du Congo

Primature, République Démocratique du Congo

Après sa brillante participation au 22ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat des pays membres de la communauté des États de l’Afrique de l’Est, où il a été représenté le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a regagné Kinshasa, la capitale, vendredi à 23h15.

Le Chef du Gouvernement qui était à la tête d’une délégation composée du Ministre de commerce extérieur Jean-Lucien Bussa, du Mandataire spécial du Chef de l’État, Serge Tshibangu, du Coordonnateur de la Cellule d’appui au Programme d’urgence intégré de développement communautaire, Philippe Ngwala ainsi des membres de son cabinet, a exprimé devant la presse, à sa descente d’avion, sa satisfaction d’avoir exprimé du haut de la tribune de l’EAC, la position de la République Démocratique du Congo sur toutes les questions qui ont fait l’objet des échanges lors de ces assises notamment celles liées au marché commun dans l’EAC et l’éradication de l’insécurité au sein de la sous-région, particulièrement en RDC.

« D’abord l’enjeu c’est que comme vous le savez, nous avons adhéré sous peu à l’EAC. C’était déjà un engagement qui avait pris par Monsieur le Président de la République d’intégrer cette famille de ces pays d’Afrique de l’Est. Nous sommes allés à cette 22ème session d’abord pour participer à part entière en tant que membre. C’était notre première participation en tant membre de cette communauté et à cette occasion, il a été question de libre échange et du marché commun. Il fallait que nous puissions donner notre voix. Et comme vous le savez, on ne peut pas parler de libre échange sans parler de sécurité. Nous sommes revenus sur les questions sécuritaires qui sont les notre, où nous devons nous battre pour éradiquer des forces négatives et surtout désactiver les appuis qui viennent des pays voisins notamment le Rwanda », a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde.

Le Premier Ministre a apr ailleurs souligné qu’il a réitéré, au nom du Président de la République, la position de la RDC sur la force régionale qui devra intervenir pour contribuer à l’éradication de l’insécurité tout en remerciant les États membres de l’EAC dont la Tanzanie. Il a aussi souhaité voir le Président sortant de l’EAC continuer son travail de facilitation aux côtés de la RDC, demande qui a été acceptée.

« C’était aussi pour nous l’occasion de réaffirmer cet engagement d’avoir cette force régionale qui peut venir ici en RDC pour nous aider face à cet enjeu. En tant que première participation, nous avons été très bien accueillis. Nous remercions la République de Tanzanie qui a accueilli toute la délégation mais surtout tous les autres pays hôtes dont les Présidents étaient présents pour la chaleur qu’ils ont témoignée à cette nouvelle adhésion de la République démocratique du Congo à l’EAC et nous sommes contents des résultats que nous avons obtenus. Ce qui est attendu de nous c’est que nous puissions réfléchir sur les questions de libre échange. Nos experts vont y travailler et avoir cette force conjointe qui peut venir rapidement, c’est ça que nous avons obtenu ce qui est une accélération d’un processus et aussi que nous puissions continuer à avoir la facilitation du Président Uhuru Kenyatta bien qu’il n’aura plus la présidence de l’EAC et que bientôt, il y aura des élections au Kenya mais étant donné que c’est lui qui a démarré ce processus, nous avons voulu qu’il reste et nous sommes contents qu’il ait été retenu comme facilitateur. Pour le reste, nous sommes satisfaits de la Mission que nous venons d’avoir », a conclu le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Rappelons qu’au cours de ces assises de deux jours, les Chefs d’État et de Gouvernement présents ont tablé sur la réalisation de l’engagement du protocole de marché commun de l’EAC. Ils ont réfléchi sur les réalisations, les opportunités, les défis et le chemin qui reste à parcourir dans la mise en œuvre de ce projet majeur d’intégration économique.

Distribué par APO Group pour Primature, République Démocratique du Congo.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com