Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Enobot Agboraw, la figure de l’AFCONE qui œuvre pour le respect du traité de  » Pelindaba « 

Le secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE), Enobot Agboraw, estime qu’il est temps pour l’Afrique de devenir une puissance nucléaire mondiale. L’énergie nucléaire comporte des avantages insoupçonnés, selon l’ingénieur camerounais, expert de diplomatie nucléaire. Enobot Agboraw soutient, dans sa mission, la mise en œuvre du Traité de Pelindaba sur la zone exempte d’armes nucléaires en Afrique adopté il y a 13 ans.

Pour le nouveau secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE), Enobot Agboraw, il est temps que l’Afrique devienne une puissance nucléaire mondiale. Il plaide en faveur de l’énergie nucléaire comme source d’énergie stable sur le continent, alors que plus de 600 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité.

“Quel que soit le mix énergétique dont dispose n’importe quel pays africain, ce que nous disons, c’est que le nucléaire doit en faire partie”

Enobot AGBORAW, Secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie nucléaire

L’énergie nucléaire comporte des avantages insoupçonnés, selon le secrétaire exécutif de l’AFCONE Enobot Agboraw. Source de puissance militaire et énergétique, le nucléaire a également un rôle à jouer sur le plan humanitaire. C’est dans cette dynamique qu’Enobot Agboraw soutient, dans sa mission, la mise en œuvre du Traité de Pelindaba sur la zone exempte d’armes nucléaires en Afrique adopté il y a 13 ans.

“Les utilisations civiles de l’énergie nucléaire ne sont pas bien appréciées sur le continent. La difficulté à laquelle nous sommes confrontés est liée à la sensibilisation de nos décideurs politiques mais aussi de la population en général.”

Enobot AGBORAW, Secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie nucléaire

L’AFCONE que dirige Enobot Agboraw est la principale organisation nucléaire en Afrique, dont le mandat unique est de superviser et de coordonner les activités et la coopération nucléaires en Afrique, en vue de favoriser la paix et la sécurité internationales et d’engendrer un développement durable en Afrique. 

“Ce que nous cherchons à faire en Afrique, c’est de créer une approche régionale où la Commission africaine sur l’énergie nucléaire, AFCONE, où je travaille, disposerait d’une masse critique d’expertise technique qui soutiendrait  le développement de l’énergie nucléaire sur tout le continent”

Enobot AGBORAW, Secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie nucléaire

Ancien employé de l’Agence internationale de l’énergie atomique, le Camerounais Enobot Agboraw est un technocrate à la tête de l’AFCONE. Titulaire d’une maîtrise en science et ingénierie des réacteurs nucléaires de l’Université de Londres, il met 30 ans d’expérience dans la diplomatie nucléaire au service de l’organisme panafricain. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com