Mali – Exclusif : Précisions du Premier ministre Choguel Maïga sur l’accélération de la lutte antiterroriste

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Premier ministre malien Choguel Maïga, présent au 27e congrès de l’Union postale universelle à Abidjan en Côte d’Ivoire, revient sur les violentes attaques terroristes qui ont fait une cinquantaine de victimes dans le Nord-Mali le 8 août. Le chef du gouvernement présente les lignes directrices de la lutte contre le terrorisme au Mali, en exclusivité sur Africa24.

48 heures après les attaques terroristes qui ont fait plus de 50 victimes civiles dans le Nord du Mali, le Premier ministre Chogel Maïga s’exprime. Le Mali, pays qui s’étend sur une superficie d’1,24 million km² est le nouveau théâtre des actes terroristes dans le Sahel. Des exactions qui sont favorisées par la faible couverture territoriale de l’armée. Le gouvernement qui a pris la pleine mesure de la situation, renforce les effectifs militaires.

Le Premier ministre Chogel Maïga est conscient que la guerre contre le terrorisme ne se gagne pas que sur le plan militaire. Regagner du terrain face au Groupe de soutien de l’islam et des musulmans et à l’organisation Etat islamique au grand Sahara passe également par le retour de l’autorité administrative dans toutes les localités du pays.

Par son caractère asymétrique, la guerre contre le terrorisme est une lutte de longue haleine. À la détermination des autorités, les groupes armés répondent par la terreur et la violence sur des populations désarmées. Mais le Mali ne se décourage pas.

Suite aux attaques meurtrières du 8 août 2021 dans la commune de Ouatagouna, le président de la transition Assimi Goïta a décrété 3 jours de deuil national. Le cercle d’Ansongo, localité malienne située près de la zone des 3 frontières, plus d’une centaine d’incidents violents ont été recensés depuis 2020, avec un lourd bilan de plus de 385 décès.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback