Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Nord-Kivu : La Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) réhabilite une école primaire en territoire de Masisi

Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO)

Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO)

Au Nord-Kivu, l’école primaire du village Malehe est désormais dotée de nouvelles salles de classe construites et équipées par la MONUSCO à travers un projet à impact rapide. Malehe est situé dans la périphérie de la cité de Saké, en groupement Kamuronza, territoire de Masisi.

Ces travaux d’un montant de 48.550 dollars américains ont duré trois mois et ont connu la participation de 66 ouvriers locaux qualifiés dans les travaux de réhabilitation et reconstruction du complexe scolaire. « Nous avons employé essentiellement des personnes des environs afin qu’elles s’approprient l’édifice. En même temps, cela a donné du travail à une soixantaine de personnes durant tout le temps qu’a duré la réhabilitation », a expliqué Augustin Ombeni, membre de l’Ong locale Action des volontaires pour l’assistance aux vulnérables (AVAV), qui a exécuté les travaux.

Les travaux consistaient entre autres à construire, en dur, trois nouvelles salles de classe et à en réhabiliter six autres en planches avec six latrines adjacentes équipées d’un tank d’eau de 2000 litres. Ainsi, les locaux rénovés qui ont aussi été équipés en tables et bancs vont largement améliorer les conditions d’étude des écoliers et les conditions de travail du personnel enseignant dans cette école.

Selon Julius Fondong, officier des Affaires politiques au bureau de la MONUSCO à Goma, ce projet répond à une demande formulée à la MONUSCO par le chef de groupement de Kamuronza. « Comme vous le savez, le mandat de la MONUSCO est notamment d’appuyer les institutions étatiques de base. Dans ce cadre, nous avons aussi cherché à améliorer les conditions d’étude des élèves ainsi que le cadre de travail des enseignants de ladite école. En effet, cette école a connu un accroissement de son effectif après l’éruption volcanique de mai 2021 ». Ainsi, ce sont quelque 311 écoliers et enseignants qui vont bénéficier de cette nouvelle infrastructure à la rentrée scolaire de septembre 2022.

Par ailleurs, ce projet répond aux préoccupations des parents d’élèves de cette école publique, a déclaré Charles Bihemu Kalibiri, chef de la localité de Malehe. « Plusieurs écoliers étaient déjà inscrits dans des écoles lointaines depuis que les locaux de cette école étaient devenus vétustes. Puis les sinistrés du volcan Nyiragongo qui se sont réfugiés dans cette école en 2021 ont utilisé les restes des pupitres comme bois de chauffe. Cela a alors obligé les écoliers à aller à plus de 12 km de Malehe étudier dans une autre école. Maintenant les écoliers vont bientôt pouvoir retourner étudier dans cette école. Ainsi les parents ne seront plus obligés de payer les frais de construction puisque l’école a été reconstruite grâce au financement de la MONUSCO. Nous remercions ceux qui ont réhabilité l’école ainsi que ceux qui ont plaidé pour que nous puissions bénéficier de ce projet ».

Les préparatifs de la rentrée scolaire ont déjà commencé dans cette école en attendant l’inauguration officielle avec la MONUSCO prévue la première semaine du mois de septembre 2022.

Distribué par APO Group pour Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com