Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tchad : la presse privée manifeste contre son exclusion du pré-dialogue de Doha

Le samedi 19 mars 2022 a été une journée sans presse au Tchad à l’appel de l’Union des journalistes tchadiens.Un mouvement pour protester contre l’exclusion des journalistes du pré-dialogue de Doha au Qatar, entre le gouvernement et les groupes politico-militaires sur l’avenir du pays.

Pour les férus de sites d’information tchadiens, la journée du 19 mars n’a pas été des plus enrichissantes. Impossible d’accéder aux contenus, pour s’informer sur le pays dirigé par Mahamat Idriss Déby Itno, le président du Comité de la transition militaire. Une transition qui se peaufine sous fond de dialogue, comme celui organisé à Doha, auquel la presse privée n’a pas pris part.

Non seulement la presse privée a été royalement écartée par des lobbies bien constitués, mais le budget dégagé par le Comité d’organisation du dialogue national inclusif pour aider la presse privée à travers des inserts dans les journaux et des émissions radio-télévisées n’est jamais parvenu dans ces différentes rédactions.

André AbbaPorte, parole de la presse privée Tchad

Le message aux autorités semble avoir trouvé un écho favorable. Face aux médias, le ministre, porte-parole du gouvernement tchadien, Abderaman Koulamallah, a donné l’assurance d’une prise en compte future de la presse  privée dans le processus du dialogue national. 

Je comprends le fait qu’ils interprètent très mal cette absence de Doha. Nous avons mis en place une petite coordination entre le ministère et les patrons de la presse privée, afin que je fasse des démarches pour que le reste du processus puisse bénéficier à la presse privée, et qu’elle puisse assister au reste du processus, dans la mesure du possible.

Abderaman Koulamallah, Ministre, porte parole du gouvernement Tchad

Cette journée sans presse a été partiellement suivie. Les 2 radios les plus écoutées de la capitale n’ont pas émis de la journée. Selon l’Union des journalistes tchadiens, elle a été suivie à plus de 90% par les membres de l’Union des radios privées du Tchad, par une dizaine de journaux et une vingtaine de médias électroniques.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com