Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique – BAL 2022 : CFV Beira battu par Rwanda Energy Group et éliminé (94-89)

Grosse déception pour le CFV Beira dans cette édition 2022 de la Basketball Africa League. Le club mozambicain s’est incliné pour la quatrième fois, contre Rwanda Energy Group à Dakar Arena (94-89). C’est la défaite de trop qui renvoie les Mozambicains chez eux. Le CFV Beira a montré un autre visage lors de la cinquième et dernière journée de la Conférence du Sahara disputée à Dakar Arena au Sénégal.

Le CFV Beira avait l’obligation de battre son adversaire du jour pour espérer se qualifier en comptant sur un échec du club universitaire de Dakar ou de l’Association Sportive de Salé du Maroc, mais les Rwandais ont terminé la première mi-temps en menant au tableau d’affichage 48 36.

“Je suis très fier de mes joueurs, ils se sont tous donnés dans le match. Le basket, c’est comme ça, dès fois tu gagnes, parfois tu perds. L’équipe adverse ne nous a pas rendu la tâche facile, mais on les a dominés au niveau des pourcentages à trois points. Vous savez il n’y a pas beaucoup d’infrastructures au Mozambique, depuis 2019 on n’a joué que 18 matchs , ceci pour vous dire qu’on n’a pas beaucoup de préparations. »

Luis Alberto Lopez HERNANDEZ, Entraîneur CFV BEIRA
Espagne

A la reprise, le CFV Beira clud, jette ses dernières armes dans la bataille et joue son va-tout pour espérer obtenir le ticket pour le prochain tour. Mais les protégés de l’entraîneur américain Robert Pack Junior, aussi techniques qu’athlétiques, imposent un rythme soutenu à leurs adversaires qui finissent par lâcher prise.

« Je suis très content du fait que notre équipe est qualifiée, on a fait une très bonne compétition, nous allons rentrer tranquillement chez nous pour préparer les phases finales , nous allons jouer devant notre public et ce sera un atout pour nous.”

Dieudonné Ndizeye, Joueur Rwanda Energy Group

Rwanda Energy Group a réussi à revenir dans le quatrième quart-temps, une démonstration de force ponctuée par plusieurs tirs de Dieudonné Ndizeye. Une fin de match permettant à l’équipe rwandaise de sceller définitivement le sort des Mozambicains avec cinq points d’écart sur son adversaire, 94-89.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com