Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : vers la mise en vigueur des programmes visant à développer le continent

Dans le but de réduire l’extrême pauvreté sur le continent et les inégalités sociales, les autorités africaines se mettent ensemble pour réfléchir sur les possibilités de réduire cette situation le plus tôt possible. Pour certains observateurs, l’Afrique ne pourra véritablement se développer que si les processus d’urbanisation sont bien implémentés tout au long des territoires africains, mais également si les femmes sont habilitées à davantage œuvrer pour le continent.

Réduire la pauvreté et les inégalités en Afrique. Tel était l’objectif de la 54ème session de la commission économique pour l’Afrique, matérialisée par une conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique tenu du 11 au 17 mai 2022. Pour l’institution, mettre au point des bonnes pratiques économiques permettra de réduire les inégalités sociales et la pauvreté sur le continent.

“Comme nous le savons sur le continent africain actuellement nous avons près de 400 millions de personnes qui vivent en dessous de la ligne de  1,90 dollars par jour de l’extrême pauvreté donc ce sont sur ses quelques uns des programmes sur lesquels nous travaillons actuellement. Nous travaillons également sur l’urbanisation, la croissance urbaine en Afrique. L’Afrique est actuellement le continent avec le plus grand rythme d’urbanisation et donc nous nous débattons pour atteindre une transition très rapide qui va d’ailleurs réellement transformer tous les aspects du développement économique et environnemental”

Edlam Abera Yemeru, Directrice,Division Genre, pauvreté et politique sociale, CEAEthiopie

Outre le problème d’inégalité sociale et la pauvreté, les autorités économiques africaines sont également préoccupées par la mise en vigueur des programmes visant à développer l’Afrique et réduire l’extrême pauvreté sur le continent. Selon certains acteurs économiques du continent, l’urbanisation et l’autonomisation des femmes permettra de favoriser une croissance économique et va améliorer l’inclusion sociale.

« Etant donné que l’afrique est actuellement centré sur la reprise de la covid-19, mais aussi sur la reponse des effets de la guerre actuelle en Ukraine, nous croyons qu’il est important de mettre l’égalité du genre au centre de ses stratégies »

Edlam Abera Yemeru, Directrice,Division Genre, pauvreté et politique sociale, CEAEthiopie

Les autorités économiques africaines indiquent également qu’il est primordial de réduire l’inégalité du genre et d’introduire davantage de femmes dans le processus de prise de décision  pour que l’Afrique puisse véritablement se relever et s’améliorer.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com