Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Burkina Faso : l’armée donne 14 jours aux populations pour quitter les zones d’intérêt militaire

Quatorze jours. C’est le délai accordé par l’armée du Burkina Faso, aux populations du nord et l’est du pays. Le Conseil supérieur de défense nationale (CSDN) a décidé de la création de ces sites, l’une dans la province du Soum frontalière avec le Mali (nord) et l’autre qui regroupe des réserves protégées entre Pama et le parc du W (est). Les populations dans les zones d’intérêt militaire auront deux semaines pour quitter ces sites, au vu de l’imminence des opérations militaires anti groupes armés terroristes. Ces zones occupées illégalement sont les forêts des régions de l’Est et du Sahel, a indiqué le commandant des opérations du théâtre national.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com