Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : 7 jours pour célébrer les films de première création

Fidèle à sa tradition, le festival Yarha, la semaine internationale du 1er film, s’est ouvert le 14 Janvier 2024 à Yaoundé au Cameroun. Une édition anniversaire, le festival célèbre cette année ses 10 ans. Et pour ses 10ans, les festivaliers vont vibrer une semaine durant au rythme de projections de films, des master class mais aussi des colloques avec au cœur des réflexions la femme dans l’industrie cinématographique.

Pour la 10ème édition du festival Yarha, c’est le pays de feu Nelson Mandela de regretté mémoire qui est à l’honneur. Homeland, film du réalisateur sud africain Faith Isiakpere, a été projeté à l’ouverture du festival le 14 janvier 2024. Comme pour le film de Faith, 28 films seront projetés durant ce rendez-vous culturel qui court jusqu’au 20 janvier 2024; tous des premières réalisations comme se veut l’objectif du festival international du 1er film Yarha outre l’exposition des nouveaux réalisateurs et autres passionnées de l’univers du 7ème art. 

“Le film que nous avons réalisé avait pour but de raconter l’histoire des réfugiés partout dans le monde et nous pensons qu’il ne devrait pas y avoir de réfugiés. Les gens devraient être libres de vivre partout où ils le souhaitent. C’est un court métrage de 60 minutes seulement, mais dans ce laps de temps, nous racontons une histoire très difficile par le biais du divertissement. Il s’agit donc d’éducation et de divertissement dans la manière dont l’histoire est racontée.” 

Firdoze Bulbulia, productrice, Afrique du Sud

Pour cette édition anniversaire, les organisateurs ont choisi d’intérroger la représentation de la femme dans l’univers cinématographique à travers la thématique: «représentation de la femme dans le cinéma : enjeux et perspectives». Une thématique qui va meubler les débats du colloque prévu durant le festival à l’effet de trouver des solutions pour un apport, une représentativité et des récompenses plus significatives des femmes dans l’industrie. Des grands noms de l’industrie cinématographique africaine y apporteront leurs contributions: MAKA KOTTO, Sonia CHAMKHI, SEYNI Diop Zeyna, Samuel LOE ou encore Gérard ESSOMBA

Dans le secteur cinématographique, il y a très peu de réalisatrices que de réalisateurs; de productrice que de producteur; et on se demande toujours pourquoi les hommes sont plus primés, connus ou reconnus que les femmes. Cette problématique sera posée pendant deux jours au cours d’une conférence sur ce thème-là.”

Sylvie Nwet, Promotrice du festival Yarha, Cameroun

Durant une semaine les festivaliers venus des 4 coins du monde vont vivre au rythme du cinéma avec différentes déclinaisons: projections de films en compétition. Au total 29 retenus; mais aussi, des master class, une soirée culturelle et artistique sud -Africaine avec le clou de du festival, la distinction du film vainqueur de la compétition le 20 décembre. Les activités du festival Yarha se déroulent à l’institut français de Yaoundé, la salle sita Bella, l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé et le Hilton hôtel de Yaoundé.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com