Cameroun : pour la Can2021 les villes de Buea et Limbé garantissent la sécurité pour tous

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La 33ème édition de la Coupe d’Afrique 2021 sera l’occasion pour le Cameroun de vendre ses destinations de charme. Au nombre de celles-ci, les villes de Limbé et Buéa, respectivement dans les régions du sud-ouest et du Nord-ouest. Ces villes, en proie à la guerre depuis 2016, vont abriter la poule F. Les autorités sécuritaires comptent comme en 2020 lors du Chan, faire vivre une compétition sans fausses notes.

Vu de loin, le Limbe Omnisport Stadium. Un stade de 20 000 places construit en 2012, niché dans un paysage de montagne propre à ce côté ouest du Cameroun. Depuis quelques années déjà, ses régions du nord-ouest et du sud-ouest sont en proie à une guerre sécessionniste, qui n’a pas encore connu son terme. Toutefois, le site de Limbé-Buéa, va abriter la poule F, constitué du Mali, de la Tunisie, de la Mauritanie et de la Gambie, loin de tout danger.

Le Limbé Omnisport stadium pour les rencontres, le centenary stadium et le Middle farm de Limbé, tout comme le stade de Molyko à Buea, pour les entraînements. Ces différents sites sont dans les priorités du dispositif sécuritaire des autorités camerounaises. Sur place, les populations témoignent du degré de sécurité qui met à l’abri, toutes velléités d’exactions.

Lors du dernier Chan, le Championnat d’Afrique des nations disputé au Cameroun, le dispositif sécuritaire qui va encadrer la Can 2021 a été rodé. Au bout de la compétition remportée par le Maroc, aucun incident enregistré dans ces villes, tout comme dans tous les autres sites du pays. Cette fois encore, les autorités ont pour objectif, une Coupe d’Afrique des nations sans fausses notes.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com