Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Hausse de 15% des exportations du COMESA vers le monde en 2022

Lors de la tenue de la 44ème édition du conseil des ministres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe le 23 novembre, il a été souligné la nécessité pour les pays de la région d’ajouter de la valeur à leurs productions et à créer des opportunités d’emploi pour les citoyens. 

La vice-présidente de la Zambie, Mutale Nalumango,  a profité de la tenue du 44eme conseil des ministres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe, le 23 novembre,  pour  souligner la nécessité pour les pays membres du conseil et notamment ceux de la région d’ajouter de la valeur à leurs productions et à créer des opportunités d’emploi pour les citoyens. D’après l’autorité, la priorité dans la chaîne de valeur de production doit être basée sur la valeur ajoutée, la diversification et l’adoption de nouvelles technologies, le tout en tenant compte de la protection de l’environnement. 

La priorité doit être basée sur la valeur ajoutée, la diversification et l’adoption de nouvelles technologies, le tout en tenant dûment compte de la protection de notre environnement. En plus de cela, nous devons nous rassurer que tout le monde dans la société comprenant les plus vulnérables, les enfants et les femmes soient suffisamment soutenu.

Mutale Nalumango, Vice-présidente de la République de Zambie

D’après l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), au cours des 30 dernières années, les économies de l’Afrique australe ont connu une transformation productive limitée, avec un recul de la part de la valeur ajoutée manufacturière dans le produit intérieur brut (PIB) total. La structure de production de la région se caractérise par sa dépendance aux ressources naturelles, une faible valeur ajoutée et un nombre restreint d’exportations complexes.  Depuis les années 1990, la part moyenne de la valeur ajoutée manufacturière dans le PIB de l’Afrique australe s’est effritée, passant d’environ 20 % à moins de 10 % en 2017.

Bien que notre pays soit doté des ressources naturelles immenses incluant des minéraux, l’agriculture, la terre et les sites attractives, nos peuples restent pauvres et vulnérable à des shocks économique divers.

Mutale Nalumango, Vice-présidente de la République de Zambie

En 2022 toutefois, les exportations du COMESA vers le monde ont augmenté de 15 % tandis que la valeur des exportations intra-COMESA a augmenté de 10 %. Les importations en provenance du marché du COMESA se sont classées en quatrième position dans la sous-région et ont augmenté de 27 % en 2022. 

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com