Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La CAF se dit satisfaite des progrès des équipes africaines à la Coupe du monde 2022

Le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe, dit son satisfecit de la participation africaine à l’édition 2022 de la Coupe du monde de football, organisée au Qatar . Lors d’un point de presse mercredi 21 décembre 2022, le président de la CAF a salué les performances des sélections qui y ont pris part. Pour la toute première fois, une équipe africaine est arrivée dans le dernier carré de la compétition avec des équipes composées de joueurs locaux. 

Le président de la CAF, Patrice Motsepe, se dit satisfait de la performance des équipes africaines au Mondial  de football 2022. Trois des cinq équipes, qui y ont pris part, ont réussi à arraché leur ticket pour les huitièmes; et pour la première fois dans l’histoire de cette compétition, une équipe africaine est arrivée dans le dernier carré. Les Lions de l’Atlas, au bout d’un parcours remarquable, ont déjoué tous les pronostics en se défaisant des plus grandes nations de football comme l’Espagne, le Portugal ou encore la Belgique. Des performances que salue le président de la CAF.

Ce sont en effet des moments de fierté pour le football sur le continent africain, compte tenu des performances de nos cinq équipes nationales représentant l’Afrique à la Coupe du monde de la FIFA au Qatar et, en particulier, des réalisations historiques du Maroc qui nous ont tous rendus exceptionnellement fiers.

Patrice Motsepe, Président de la CAF

Pour le président patrice Motsepe, la qualité des performances africaines au mondial 2022 est le fruit du développement et de la promotion du football local. Une vision que le président de la CAF soutient tout en invitant les fédérations africaines à faire plus d’effort dans la valorisation des talents locaux, tant au niveau des joueurs qu’au niveau du staff. Les équipes  du Sénégal, du Ghana, du Cameroun ou encore du Maroc avaient à leur tête des entraîneurs locaux. La composition des équipes était faite de joueurs locaux, ce qui apporte de la plus-value aux championnats locaux. 

Si vous regardez l’équipe nationale brésilienne, je veux dire qu’ils peuvent mettre trois, quatre, cinq équipes de classe mondiale et je pense que dans une certaine mesure, chaque pays africain doit être capable de faire pareil. Voici mon premier onze, s’il n’est pas là… Nous continuerons à développer le football africain en nous assurant que le football africain national soit de classe mondiale.

Patrice Motsepe, Président de la CAF

Le président de la CAF nourrit l’espoir de voir une une équipe africaine discuter et remporter la finale du Mondial au regard de l’évolution, la qualité et la performance des équipes africaines. Pour l’heure, le rendez-vous du prochain Championnat africain des nations donnera à apprécier les joueurs locaux en Algérie à partir du 12 janvier 2023.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com