Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Burkina Faso alloue 3 milliards de FCFA pour la construction d’une usine d’or semi-mécanisée

Au Burkina Faso, la commune de Midebdo, dans le Sud-Ouest du pays, va accueillir la construction d’une unité d’exploitation semi-mécanisée de l’or. D’un coût global de 3 milliards de FCFA , ce projet sera réalisé sur une superficie de 100 hectares et va favoriser la création d’environ 150 emplois directs et 350 emplois indirects au profit de la population. 

Le directeur de cabinet du Président du Burkina Faso, Anderson Dekomwin MEDAH, a procédé le 4 juillet 2024 à la pose de la première pierre d’une unité d’exploitation semi-mécanisée de l’or, dans la commune de Midebdo, au Sud-Ouest du pays. D’un montant de 3 milliards de FCFA, la mine d’exploitation semi-mécanisée de Bielméra témoigne de l’engagement du gouvernement, à booster la contribution du secteur minier à l’édification d’une économie nationale forte et résiliente.

« C’est un sentiment de fierté de se retrouver ici pour démarrer un nouveau projet ensemble avec la population qui est le témoin de cette volonté d’avoir cette souveraineté économique ».

Anderson Dekomwin MEDAH, Directeur de cabinet du  PrésidentBurkina Faso

Ce projet, réalisé sur une superficie de 100 hectares, va favoriser la création d’environ 150 emplois directs et 350 emplois indirects selon Karim TRAORÉ, le directeur général de l’Agence pour la promotion de l’entrepreneuriat communautaire (APEC). Les travaux de construction de la mine sont prévus dans huit mois, tandis que la durée minimale de l’exploitation est de cinq ans extensible au regard des potentialités.

C’est enfin la mine populaire, la mine du peuple. Les études vont s’approfondir mais les premiers éléments qui permettent de confirmer ce qu’on appelle l’exploitation économique, le rendement ont été confirmés pour permettre de garantir entre 6 et 7 milliards de bénéfice à partager entre les souscripteurs”.

Karim TRAORE, Directeur général de l’APECBurkina Faso

Avec une production d’environ  96,2 tonnes d’or en fin 2022, d’après les données officielles, le Burkina Faso a été classé 3ème au rang africain derrière le Ghana (127 tonnes) et le Mali (101,7 tonnes), et à la 12ème place à l’échelle mondiale.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com