Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le président Macky Sall affirme son engagement en faveur de l’indépendance alimentaire de l’Afrique

L’engagement du président Macky Sall en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique ne s’arrête pas avec la fin de son mandat à la tête de l’Union Africaine. Président de l’institution continentale de février 2022 à février 2023, le dirigeant ouest-africain a salué l’engagement des Etats membres en faveur de l’action pour la sécurité alimentaire, lors du 36è Sommet ordinaire de l’Union Africaine. Lors de la 2ème Conférence de Dakar sur l’agriculture et la sécurité alimentaire du 25 au 27 janvier 2023 au Sénégal, l’Afrique a signé des accords de financement d’une valeur de 36 milliards de dollars pour la stimulation du secteur agricole.

Lors du 36è Sommet ordinaire de l’Union africaine du 18 au 19 février 2023, alors qu’il est arrivé au terme de son mandat d’un an à la présidence de l’organisation panafricaine, le chef d’Etat sénégalais Macky Sall a montré sa satisfaction pour le tournant qu’a pris la lutte pour la sécurité alimentaire en Afrique. Il a salué l’engagement financier des pays pour l’amélioration de leur industrie agricole.

“S’agissant de la 2ème Conférence de Dakar sur l’agriculture et la sécurité alimentaire (Dakar 2), co organisée par le Sénégal et la BAD du 25 au 27 janvier dernier, sous le thème « Nourrir l’Afrique, souveraineté alimentaire et résilience », la participation record de haut niveau en a fait un sommet orienté vers l’action, pour une l’Afrique qui se donne enfin les moyens de se nourrir par elle-même et contribuer à nourrir le monde.

Ainsi, sur la base de leurs programmes prioritaires, plusieurs pays ont signé avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux des Compacts visant à stimuler la production, la transformation et le commerce agricoles, pour un montant total de 36 milliards de dollars annoncés, dont 10 milliards de la BAD”.

Macky SALL, Président de la RépubliqueSénégal

La diversification des partenariats est un facteur clé de la sécurité alimentaire et du développement agricole du continent. Le président Macky Sall a tout de même rappelé aux Etats membres de l’Union africaine, l’intérêt de mettre en œuvre les mécanismes du continent visant à réduire l’indépendance alimentaire.

“Afin d’assurer le suivi adéquat de la conférence, je recommande que le Sommet endosse la Déclaration de Dakar sur la souveraineté alimentaire et la résilience, et instruise la Commission de travailler à sa mise en œuvre en collaboration avec la BAD.

Il serait tout aussi indiqué d’intégrer dans le même processus le suivi de la Déclaration conjointe sur la sécurité alimentaire issue du Sommet Etats-Unis -Afrique de décembre dernier.”

Macky SALL, Président de la RépubliqueSénégal

L’engagement du président Macky Sall en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique ne s’arrête pas avec la fin de son mandat à la tête de l’Union africaine. Le dirigeant ouest-africain projette désormais un meilleur approvisionnement du continent en blé et en céréales à moyen terme.

“A cette fin, j’ai mis en place une task force conduite par l’ancien Premier Ministre Hailemariam Desalegn qui travaille déjà avec la Commission et la partie américaine sur la mise en œuvre des objectifs de la Déclaration.

Il s’agit, à court terme, d’assurer à nos pays l’approvisionnement en produits céréaliers et en fertilisants, aux conditions normales du marché”.

Macky SALL, Président de la RépubliqueSénégal

Les besoins en financements non satisfaits du secteur agricole africain sont estimées entre 27 et 65 milliards dollars par an, selon la Banque africaine de développement. Le continent qui abrite 60% des terres arables du monde dispose cependant d’un potentiel qui ne demande qu’à être mis en valeur. A l’horizon 2025, l’Union africaine s’engage à accompagner ses pays membres à consacrer 10% de leurs budgets nationaux à la réinvention des modèles agricoles sur le continent.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com