Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Président Teodoro Obiang Nguema, le visage des causes humanitaires au sein de l’Union Africaine

Depuis 2019, le président Obiang Nguéma de la Guinée équatoriale est au cœur des challenges humanitaires sur le continent à travers son rôle de champion à l’Union Africaine. Au cours des derniers travaux de l’organisation panafricaine à Malabo, le Président Equato-guinéen a porté auprès de ses pairs, le plaidoyer pour une Afrique plus solidaire face aux crises qui fragilisent le continent.

Le président Équato guinéen, Teodoro Obiang Nguema est le visage des causes humanitaires au sein de l’Union Africaine depuis que ses pairs l’ont désigné en 2019 champion du thème consacré aux réfugiés, aux rapatriés, aux personnes déplacées et à la recherche des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique. Aujourd’hui, alors que 113 millions de personnes sont en attente d’assistance urgente sur le continent, il plaide pour plus de solidarité entre les nations.

Depuis son histoire, l’Afrique a subi de grands maux qu’elle dépasse de loin. La Guinée équatoriale estime que l’Afrique doit entreprendre la lutte pour son émancipation dans la solidarité pour marcher dans l’unité et la solidarité de tous, pour recouvrer l’intégrité des nations. Pour cela, les vices individuels, le peu de respect des droits de l’homme et d’autres facteurs doivent être évités.

TEODORO OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la RépubliqueGuinée Équatoriale

Outre l’Ouganda, son engagement pour l’humanitaire l’a également  conduit à Tsoré en 2019, une région éthiopienne à la frontière d’avec le soudan, qui abrite plus de 16.000 réfugiés soudanais. Malgré la mobilisation, le phénomène s’accentue, nourri par l’insécurité et les dérèglements climatiques mais aussi des facteurs exogènes qui imposent une dynamique d’ émancipation 

« L’Afrique, en tant que source de sagesse ancienne, ne peut rester impuissante à réaliser son développement, en raison d’une situation causée par des facteurs internes et externes, en particulier des situations d’extorsion par des puissances extra-africaines. Les fondateurs de cette organisation ne l’ont pas créée pour être gérée par les puissances hégémoniques du monde, il n’est donc jamais trop tard pour commencer la lutte pour nos droits.

TEODORO OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la RépubliqueGuinée Équatoriale

Lors du dernier sommet de l’Union Africaine à Malabo entre le 25 et le 28 mai, Le Président Obiang  a préconisé une lutte qui doit s’attaquer aux causes profondes des crises humanitaires pour des résultats durables.

“Ce sommet sur la situation humanitaire, le terrorisme, les changements anticonstitutionnels dans les gouvernements d’Afrique ; il faut chercher des solutions aux conflits armés, aux implantations de déplacés, à l’insécurité politique et alimentaire, à l’éducation, aux problèmes du terrorisme, de la piraterie, entre autres, sont des situations dont les gouvernements doivent courageusement adopter les solutions », a affirmé le président de la République.”

TEODORO OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la RépubliqueGuinée Équatoriale

En guise d’engagement, le champion de l’humanitaire en Afrique a donné 4 millions de dollars pour la contribution de la Guinée équatoriale lors de la conférence de donateurs en marge du sommet de Malabo, 2 millions de cette enveloppe seront consacrés au Mozambique où près de 2 millions de personnes sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire sévère en raison de l’insécurité ambiante, de la sécheresse et de l’impact socioéconomique du COVID-19. le récent sommet de Malabo  a également pris l’engagement de mettre  en place une agence humanitaire africaine et d’un fonds spécial d’urgences qui sera alimenté par la participation financière de chaque pays membre de l’organisation.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com