Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Liberia : le président Joseph Boakai réduit son salaire de 40%

Le président du Liberia, Joseph Boakai, a annoncé la réduction volontaire de son salaire de 40% dans un communiqué de la présidence du 6 juillet 2024 pour honorer une promesse électorale. Cela vise à stimuler l’économie et résoudre les défis financiers du pays. Il s’engage également à réduire les dépenses de l’État et à renforcer la responsabilité financière. Au Libéria, le salaire minimum se situe entre 150 et 200 dollars. Des efforts sont en cours pour améliorer les conditions salariales des travailleurs libériens après des manifestations en février  2024.

Le président de la République du Libéria Joseph Boakai a marqué son engagement en faveur de la bonne gouvernance. Dans un communiqué le 6 juillet 2024, la présidence a annoncé la réduction de 40% du salaire du chef de l’Etat. Selon certains observateurs, il s’agit de la matérialisation d’une promesse électorale qui représente un effort notable vers la reprise économique et la résolution des défis financiers du Libéria.

“Le président m’a demandé d’annoncer au public ici qu’il va accepter une réduction de 40 % de son salaire qu’il versera au peuple libérien”.

Kula FOFANA, Attachée de presse présidentielleLibéria

Le président Joseph Boakai a axé sa stratégie de gouvernance sur la réduction du train de vie de l’Etat. Il œuvre également pour la responsabilité financière à travers une coupe substantielle de 1,5 million de dollars par an au budget alloué à la présidence de la République. Par ailleurs, le dirigeant libérien s’est engagé à donner à l’Agence de la fonction publique (CSA) le pouvoir de veiller à l’équité salariale au sein de la fonction publique.

“C’est l’une des raisons pour lesquelles l’Agence de la fonction publique s’efforce réellement de rationaliser et d’éliminer les personnes qui ne sont pas employées par le gouvernement et qui sont payées et perçoivent d’autres salaires, ainsi que les personnes qui sont employées par le gouvernement mais ne se présentent pas au travail, par exemple. C’est pourquoi la régularisation du fichier solde de l’Etat est très importante car elle contribuera à réduire la masse salariale du gouvernement”.

Kula FOFANA, Attachée de presse présidentielleLibéria

Au Libéria, le salaire minimum se situe entre 150 et 200 dollars. En raison de la pandémie de covid-19 et un taux d’inflation moyen de 6,5% en 2024 selon la Banque africaine de développement,  le pouvoir d’achat des ménages s’est affaibli de 40%. Suite à des manifestations violentes pour de meilleures conditions salariales dans les mines de Bea Mountain en février, la Chambre des représentants et le ministère du Travail du Liberia ont lancé dès mai 2024, des travaux devant conduire à la revalorisation salariale des travailleurs libériens.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com