Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

L’Union Africaine adopte son budget 2023 à 654,8 millions USD

L’Union Africaine a adopté son budget 2023 estimé à 654,8 millions de dollars lors de la 41e session ordinaire du Conseil exécutif de l’organisation panafricaine tenue du 14 au 15 juillet 2022 à Lusaka. D’autres décisions importantes ont été prises lors de ces assises, notamment celle de la création du siège de l’Agence Africaine des Médicaments (AMA) à Kigali, au Rwanda.

Le budget 2023 de l’Union Africaine a été adopté lors de la 41e session ordinaire du Conseil exécutif de l’organisation panafricaine tenue du 14 au 15 juillet 2022 à Lusaka, en Zambie. Estimé à 654,8 millions de dollars, il sera financé à 67% par les Etats membres. Le financement de l’Union Africaine a constitué l’un des débats majeurs des assises. A date, plus de 40% des Etats ne versent pas leur contribution au financement de l’institution.

“Cette session a adopté le budget 2022 de l’Union africaine dans un contexte de redressement progressif des économies africaines. C’est pourquoi nous demandons ici à la Commission de veiller à ce qu’il y ait une utilisation efficace de notre budget”

Aïssata TALL SALL, Présidente du Conseil exécutif de l’Union Africaine

La mise en œuvre des réformes institutionnelles de l’Union Africaine reste une urgence pour le continent alors que la première décennie de l’Agenda 2063 s’achève. L’organisation arrive ainsi à la fin d’un cycle de programmation. L’Union Africaine prépare un nouveau plan décennal plus pertinent.

“Nous sommes à la fin d’un cycle de programmation. Le premier plan décennal de l’Agenda 2063 tire à sa fin et donc nous sommes entrain de préparer le second plan décennal. Là également un rapport a été fait par la DCP et la Directrice générale du NEPAD, AUDA-NEPAD et nous avons bénéficié des commentaires et des vis des chefs d’Etats pour nous permettre de mieux travailler de manière participative pour élaborer un plan plus pertinent”

Moussa FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union Africaine

En 2022, l’Union Africaine dans son thème de l’année plaide pour le renforcement du capital humain en Afrique. La pandémie de covid-19  a montré à la fois, la résilience et la fragilité des systèmes de santé africain, notamment avec le difficile accès aux médicaments et aux vaccins. L’organisation continentale a dès lors, accéléré la mise sur pied de l’Agence africaine des médicaments, dont Kigali, capitale du Rwanda a été désignée comme siège, lors de la récente session ordinaire du Conseil exécutif.

“L’industrie pharmaceutique est un secteur à fort potentiel économique dans lequel les acteurs ne veulent céder aucune part de marché. Ce sera donc une bataille pour nous de fabriquer nos propres médicaments et des médicaments de qualité, propres à la consommation ici en Afrique et à l’export. Et je suis ravie de vous annoncer que nous avons déjà dix pays qui fabriquent des vaccins en Afrique”

Minata SAMATE CESSOUMA, Commissaire à la Santé, aux Affaires humanitaires de l’UA

Dans le domaine de la santé encore, la 41e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union Africaine a renforcé et étendu les capacités des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, une agence qui s’est clairement illustrée dans la lutte contre la propagation du covid-19 sur le continent. Ayant accédé au statut d’organisme autonome de l’Union Africaine, le CDC Afrique est désormais  habilité à déclarer les urgences de santé publique et à mobiliser des ressources pour y faire face.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com