Afrique de l’Ouest : 700 attaques terroristes pour 2 000 victimes enregistrées depuis 2020

L’Afrique de l’Ouest a subi un total de 700 attaques terroristes ayant entraîné la mort de 2.000 civils et militaires depuis 2020, a affirmé samedi 19 juin 2021, Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO. Selon le responsable de l’institution ouest-africaine, l’insécurité demeure une préoccupation majeure pour la région, dont la stabilité est menacée par l’extrémisme violent. “Malgré les efforts importants déployés par les États membres, notamment ceux qui sont en première ligne, les attaques terroristes ont doublé entre les cinq premiers mois de 2020 et 2021”, a déploré M. Brou dans son discours d’ouverture de la 59e session ordinaire des chefs d’État de la CEDEAO. Selon plusieurs observateurs, ces attaques, qui se produisent en grande partie au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Nigeria, et s’étendent aux pays côtiers, augmentent le nombre de personnes déplacées dans la sous-région ouest-africaine”.

Bouton retour en haut de la page
Feedback