Burkina Faso : suspension provisoire de l’extradition de François Compaoré

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a suspendu provisoirement, vendredi 6 août 2021, l’extradition de François Compaoré de la France vers le Burkina Faso.  Celui-ci a été mis en cause dans l’affaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo en 1998. L’ extradition de François Compaoré, avait été initialement signée en mars 2020 par l’ex-Premier ministre français Édouard Philippe. Selon les avocats de l’accusé, la décision de la Cour européenne des droits de l’homme est provisoire, le temps qu’elle examine le dossier. Pour rappel, François Compaoré est le frère de l’ancien président Blaise Compaoré chassé du pouvoir en octobre 2014, après 27 ans à la tête du Burkina Faso

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com