L’Ethiopie se prépare à des élections tendues

Quelque 37 millions des 109 millions électeurs éthiopiens sont attendus aux urnes ce lundi 21 juin 2021 pour les élections législatives nationales et régionales. Selon le Premier ministre Abiy Ahmed, ces élections seront les premiers scrutins libres et équitables du pays après des décennies de régime répressif. Selon les médias locaux, ce vote sera retardé dans 110 des 547 circonscriptions en raison des conflits violents et de problèmes logistiques, notamment dans la région du Tigré. Aucune date n’a été fixée pour le vote dans cette partie du pays où l’armée éthiopienne mène une offensive contre l’ancien parti au pouvoir de la région, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF), depuis novembre 2020. Du côté de l’opposition, certains partis boycottent ces élections, notamment en raison de l’incarcération de plusieurs membres. Le président du parti Balderas for Genuine Democracy, Eskinder Nega prendra part à cette élection dont il est candidat depuis la prison. 46 partis en lice pour des sièges parlementaires et le second tour du scrutin est prévu pour septembre 2021.

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com