Mali : Des propos du ministre des Affaires religieuses choquent les chrétiens

Lors d’une rencontre publique sur la situation socio-politique du Mali, le ministre malien des Affaires religieuses et du Culte, Mahamadou Koné, a qualifié le pays de « République islamique » et laissé entendre que tout projet de loi qui ne serait pas en conformité avec les principes de l’islam pourrait être rejeté. La déclaration a suscité l’émoi au sein du Collectif des intellectuels chrétiens du Mali pour la cohésion sociale, la bonne gouvernance et la paix. « Nous condamnons, avec la dernière énergie, les propos tenus par le ministre des Affaires religieuses et des Cultes. Une telle déclaration met clairement en cause le caractère laïc de notre pays inscrit clairement dans sa Constitution » s’est insurgé son porte-parole, Yuhan Coulibaly.

Bouton retour en haut de la page
Feedback