Mali : hausse de 25% des violations contre les civils entre avril et juin 2021

Les violences contre les civils au Mali sont en hausse. Selon le rapport trimestriel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), au moins 527 civils ont perdu la vie, ont été blessés, enlevés ou ont disparu au cours du deuxième trimestre 2021, en raison de violations des droits humains. La majorité de ces incidents ont été perpétrés par la Jama’at nusrat al-Islam Muslimin (JNIM), l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) et d’autres groupes similaires. Pour la mission de paix de l’ONU au Mali, les opérations menées par les forces internationales et le MDSF ont également entraîné de graves violations des droits humains contre les populations locales, depuis que le Mali est tombé dans la violence en 2012 avec l’occupation de sa partie nord par plusieurs groupes armés. En rappel, sous la pression des forces étrangères déployées au Mali, ces groupes se sont dispersés dans le sud et le centre du pays où ils attaquent à la fois l’armée et la population civile.

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com