Soudan du Sud : 42 morts dans des exécutions extrajudiciaires selon l’Onu

Au moins 42 personnes ont perdu la vie lors d’exécutions extrajudiciaires dans des régions de non-droit du Soudan du Sud. Selon les Nations unies, certaines victimes auraient été exécutées devant leurs familles et d’autres ont été laissées attachées aux arbres dans une vague de lynchages. Face à cette situation, l’Onu appelle le gouvernement sud-soudanais à mettre fin à ces exécutions extrajudiciaires. Depuis mars 2021, les enquêteurs des droits de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) ont documenté le meurtre de 29 criminels accusés à Warrap, un État du Nord-Ouest du pays en proie à un conflit meurtrier entre groupes ethniques rivaux. Les victimes, dont des hommes âgés et de jeunes garçons, avaient été retirées de la prison ou de la garde à vue et exécutées sans procès équitable. L’ONU a en outre demandé au ministère de la Justice du Soudan du Sud d’enquêter et de poursuivre les responsables, et a fait part de ses préoccupations directement aux responsables locaux des deux États.

Bouton retour en haut de la page
Feedback