Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : les ressources de la mine Adumbi devraient être augmentées à 100 tonnes d’or

Les ressources du projet aurifère Adumbi, en République Démocratique du Congo (RDC), devraient être augmenter de 100 tonnes d’or grâce à des opérations de forage 11 000 mètres. C’est ce qu’a fait savoir son exploitant, la société minière canadienne Loncor Gold, le 10 juin 2024. Le développement d’une mine d’or sur ce projet augmenterait les exportations congolaises d’or, estimées à 34 tonnes en 2023 selon les responsables.

En République Démocratique du Congo (RDC), le projet phare de la société minière canadienne Loncor Gold, située dans la province de l’Ituri, bénéficie déjà d’un potentiel aurifère considérable. Dans le but d’identifier des ressources souterraines pour accroître les ressources minérales de la région, la société minière annonce la signature de contrats portant sur 11 000 mètres de forage à son projet Adumbi. Ceci augmenterait les ressources du projet à 100 tonnes d’or.

“ L’augmentation de la qualité de production et du volume de la production de l’or en RDC a un impact sur la sécurisation des recettes fiscales. Mais on devrait aller au-delà, pour améliorer et sécuriser la chaîne de recettes aurifères et éviter que l’augmentation des recettes aurifères soit uniquement pour la prospérité de certains intermédiaires, au détriment des populations vulnérables.”

Honoré Justin MONDOMOBE, Expert en Intelligence économiqueCameroun

La mine Adumbi en RDC héberge des ressources minérales estimées à 3,66 millions d’onces d’or. L’évaluation économique préliminaire publiée en décembre 2021, indique que Adumbi peut livrer annuellement 303 000 onces d’or sur 10,3 ans, avec un investissement initial de 530 millions de dollars américains. Selon les responsables de la compagnie minière Loncor Gold, le programme de forage vise entre autres, à attirer l’attention sur l’ampleur et la qualité de la réserve.

“ Tout ceci, ne devrait pas empêcher la relecture du code minier. Le code minier doit être agrafé à l’évolution du marché, à l’évolution de la technologie, à l’évolution des enjeux de la République démocratique du Congo.”

Honoré Justin MONDOMOBE, Expert en Intelligence économiqueCameroun

L’augmentation des ressources du projet Adumbi à 100 tonnes d’or aura des répercussions significatives sur l’économie nationale de la RDC qui dépend fortement du secteur minier. Les statistiques officielles de la Banque mondiale révèlent que la croissance du PIB réel du pays a atteint 7,8 % en 2023, soutenue par un secteur minier dynamique, qui a progressé de 15,4% contribuant à environ 70% de la croissance globale en 2023.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com