Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : élaboration d’une politique agricole entre la SADC et la FAO

Promouvoir la mécanisation agricole en Afrique australe tel est l’objectif fixé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). L’agriculture étant l’un des maillons forts du pib dans cette région, les deux entités mettent sur pieds une feuille de route régionale qui est une invite au renforcement de la mécanisation agricole durable pour une agriculture intelligente face au climat en Afrique australe.Pour ce faire elles invitent les gouvernements à plus de financements, l’achat intrant agricole et de tracteurs.

En Afrique australe, l’agriculture est le premier secteur économique. Elle emploie plus de 65% de la population active et contribue pour plus de 30% au PIB de la région. Cependant avec un  faible niveau de mécanisation agricole, le secteur peine à nourrir son homme. Pour soutenir les petits exploitants agricoles, la FAO et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) vont élaborer un projet de développement sur le processus de mécanisation agricole durable.

« La mécanisation relève du premier pilier du Plan de développement stratégique régional indicatif de la SADC pour 2020-2030 et les objectifs de la SADC correspondent clairement au cadre stratégique de la FAO. Le thème d’aujourd’hui fait pleinement partie de la mise en œuvre de la politique agricole régionale de la SADC pour accroître la production, la productivité et aborder tous les aspects pertinents qui sont essentiels à la transformation de l’agriculture« 

Domingos Gove, Directeur alimentation et ressources naturelles au SADC, Mozambique

Alors que la population devrait doubler d’ici à 2050, les pays d’Afrique australe préconisent l’abandon des houes en faveur des technologies modernes telles que les tracteurs qui sont beaucoup plus efficaces et plus rentables. Ce sera l’un des défis majeurs de la feuille de route régionale établie entre la FAO et la SADC dont l’importance réside dans la transformation des pratiques de préparation des terres, de culture et d’élevage. 

« La dégradation des terres et la variabilité climatique ne sont plus une simple vue de l’esprit. Il s’agira donc au regard des faibles revenus et du faible capital dont disposent les petits exploitants agricoles de développer, de mettre en œuvre des mécanismes permettant au plus grand nombre un accès facile aux équipements et machines agricoles appropriées et adaptées« .

Jean Bertrand Atangana, Ingénieur agronome, Cameroun

Mécaniser et transformer l’agriculture est l’une des priorités des dirigeants africains. Pour preuve en Angola, le Président de la République João Lourenço, conscient du déficit causé par l’absence de matériel adapté au travail de la terre a inauguré une usine de montage de tracteurs agricoles. Des procédés qui invitent les gouvernements d’Afrique australe à augmenter les financements dans le secteur agricole. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com