Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : le président Felix Tshisekedi favorable à la pacification de l’Afrique de l’Est

La paix est considérée comme l’un des principaux moteurs de l’intégration sous-régionale au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est. C’est dans cette optique que le bloc communautaire envisage d’intervenir activement dans le retour de la paix et de la sécurité en République démocratique du Congo, après son adhésion le 8 avril 2022.

La situation sécuritaire en République démocratique du Congo est un défi pour la Communauté d’Afrique de l’Est. Le 12 avril 2022, le secrétaire général de l’EAC, Peter Mathuki, a annoncé une mission régionale pour aider à résoudre les crises politiques répétées en République démocratique du Congo, qui a officiellement rejoint le bloc communautaire le 8 avril 2022.

“Je suis tout le temps interpellé sur le choix d’intégrer la République démocratique du Congo qui est régulièrement confrontée à des défis sécuritaires, à la Communauté d’Afrique de l’Est.  Ma réponse est celle-ci: une Nation ne peut pas toute seule recouvrer la paix. A plusieurs, ensemble, nous pouvons créer une synergie suffisamment efficace pour faire face à ce type d’obstacles car le défi d’un seul pays membre devient un défi collectif”

Peter MATHUKI, Secrétaire générale de la Communauté d’Afrique de l’Est – Kenya

Au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est, la paix est une valeur considérée comme l’un des principaux moteurs de l’intégration sous-régionale. En tant que signataire du traité d’adhésion au bloc communautaire, la RDC espère participer activement à la paix dans la région orientale où de fréquents conflits ont affecté le développement économique le long de la frontière avec l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi.

“Différents aspects ont retenu mon attention lors de la signature de ce traité d’adhésion. Cela est lié à la paix et à la sécurité intérieures et extérieures à nos frontières, dont certaines se situent au-delà des frontières de notre communauté. Le peuple de la RDC veut non seulement bénéficier de la communauté sur le plan économique, mais veut également que le commerce prospère dans un environnement de paix et de sécurité pour tous”

Félix TSHISEKEDI, Président de la République – RD Congo

L’article 124 du traité instituant la Communauté d’Afrique de l’Est reconnaît la nécessité de la paix et de la sécurité entre les États membres. Une stratégie de paix et de sécurité a été adoptée en novembre 2006. Par la suite, la CAE a adopté le protocole sur la paix et la sécurité et le mécanisme de prévention, de gestion et de résolution des conflits en janvier 2012.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com