Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : forum sur les changements anticonstitutionnels

L’Union africaine a convoqué le 19 mars 2022, un forum continental de haut niveau sur les changements anticonstitutionnels, axé sur la recherche de solutions pour faire face à la résurgence des changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique. Le rendez-vous qui s’est tenu à Accra au Ghana, a vu la participation d’importantes personnalités, dont le président de la République Nana Akufo-Addo.

Le Forum de réflexion sur les changements anticonstitutionnels a répondu à la résurgence des changements anticonstitutionnels en Afrique, partageant une perspective sur les déficits de gouvernance. Le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a déclaré lors de son allocution que « les coups d’État n’ont jamais été et ne seront jamais la solution aux problèmes de l’Afrique », tout en définissant la nécessité d’une dissuasion efficace, d’actions audacieuses et de mesures préventives adéquates.-

Les 40 États membres sont condamnés et suspendus des activités des frontières régionales et continentales. Les punitions individuelles en vue sont les sanctions. Toutefois, la réalité est que ses sanctions n’ont pas été appliquées de façon uniforme. La raison pour laquelle nous avons décidé de sanctionner les dirigeants militaires est que, les civils se sont engagés dans les nombreuses manipulations des constitutions pour rester au pouvoir.

Nana Akufo-AddoReprésentant du Président de l’Union Africaine

Pour que l’Afrique surmonte les carcans du passé et prenne la place qui lui revient dans le monde, la jeunesse ne doit pas être loin des tables de décision. C’est ce qu’a fait savoir Mercedes Rowe Asamani, la chargée des affaires sociales et politiques de l’association des étudiants d’Afrique. Elle engage ses congénères à canaliser leur énergies productives afin de s’assurer d’être des agents actifs de changement pour la paix. 

Nous profitons de cette occasion pour nous engager davantage à utiliser notre intelligence et notre ingéniosité pour servir de catalyseur au développement de systèmes socio-économiques inclusifs qui favorisent la distribution et le développement équitables des ressources, la création d’emplois et l’accès aux opportunités, ainsi que des systèmes centrés sur les personnes et des gouvernements responsables, afin d’assurer une paix durable qui engendre le développement sur le Continent.

Mercedes Rowe Asamani
Chargé des Affaires Sociales et Politiques de l’Association des étudiants d’Afrique

Le phénomène de changement inconstitutionnel mine l’espace CEDEAO, avec une incidence sur la vie des institutions et l’épanouissement des populations. Le Forum d’Accra vise à apporter et proposer des pistes de sortie de crise, en plus de ce que l’Union africaine a déjà accompli jusqu’ici. 

Le renforcement des institutions étatiques, le redoublement des efforts  pour relever le niveau de vie des populations, sans omettre la professionnalisation des armées nationales, pour ne citer que ces aspects, doivent demeurer des pistes pour remédier à la recrudescence des coups d’Etats en Afrique. 

Mohamed Lamine Thiaw
Représentant Permanent du Sénégal auprès de l’Union Africaine

Au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, des gouvernements militaires dirigent actuellement la transition à la suite de coups d’État dans ces trois pays. Un calendrier leur a été imposé pour un retour à la normale, avec des degrés divers de respect des engagements et des délais.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com