Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : Ibrahim Assane Mayaki, une grande voix africaine qui défend l’avenir du continent

Le nigérien Ibrahim Assane Mayaki est le président directeur général de l’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD). Il occupe ce poste depuis janvier 2009. Depuis plusieurs années, il s’est engagé à soutenir le développement de l’industrialisation et l’intégration du continent africain dans le commerce international, et à accompagner le relèvement du niveau du système sanitaire des pays africains.

Ibrahim Assane Mayaki occupe actuellement le poste de président général de l’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD). Alors que le continent se remet peu à peu de la pandémie du covid 19, Ibrahim Assane Mayaki insiste  sur l’importance de miser sur les infrastructures de qualité, le développement des compétences, et les spécialisations stratégiques pour une relance économique efficace.

Les défis de l’industrialisation de l’Afrique et la faible participation qui en résulte dans les chaînes de valeur mondiales sont réels et nécessitent des solutions structurelles. Les zones économiques spéciales n’auront rien de spécial que nos pays au-dessus des nuages. C’est pourquoi l’investissement dans des infrastructures de qualité, le développement des compétences et les spécialisations stratégiques sont les moteurs essentiels d’une industrialisation solide vers une reprise économique adéquate.

Ibrahim Assane MayakiDirecteur général de l’Agence de développement de l’Union africaine

Les domaines d’expertise de Ibrahim Assane Mayaki comprennent le développement industriel, le développement durable, le secteur minier, mais aussi  l’enseignement . Il place le développement du capital humain, la technologie et la réduction de la pauvreté au premier plan de la stratégie de développement industriel de l’Afrique.

La stratégie de développement industriel accéléré de l’Afrique, AIDA, offre un cadre solide pour lutter et ajuster sa participation aux chaînes de valeur mondiales. En effet, AIDA place le développement du capital humain, la technologie et la réduction de la pauvreté sur les quatre fronts de la stratégie de développement industriel de l’Afrique

Ibrahim Assane MayakiDirecteur général de l’Agence de développement de l’Union africaine

Ibrahim Assane Mayaki a été Premier ministre du Niger entre 1997 et 2000 avant d’occuper le poste de président directeur général de de l’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) en janvier 2009. Selon lui, les zones économiques spéciales pourraient jouer un rôle important dans le maintien de l’industrialisation, et l’intégration du continent africain dans le commerce international.

Les zones économiques spéciales peuvent jouer un rôle dans le maintien de l’industrialisation et de l’intégration de l’Afrique dans le commerce mondial. Les zones économiques spéciales réussies devraient soutenir la diversification économique et la spécialisation stratégique dans les pays d’accueil en attirant des volumes élevés d’investissements, nationaux et étrangers.

Ibrahim Assane MayakiDirecteur général de l’Agence de développement de l’Union africaine

Auteur du livre “l’Afrique à l’heure des choix », Ibrahim Assane Mayaki est titulaire d’une maîtrise de l’École nationale d’administration publique (ENAP) du Québec et d’un doctorat en sciences administratives de l’Université de Paris I, France. Il a travaillé comme professeur d’administration publique au Niger et au Venezuela.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com