Afrique : l’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

« L’Algérie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc à partir d’aujourd’hui » C’est l’annonce faite par le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, mardi 24 août 2021. L’Algérie accuse son voisin marocain de perpétrer des manœuvres hostiles à l’égard de son pays. Des accusations démenties par les autorités marocaines. Lesquelles appellent à la paix.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans les relations diplomatiques entre L’Algérie et le Maroc. C’est en tout cas ce qu’a  laissé entendre le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, mardi 24 août 2021, lors d’une conférence de presse. L’Algérie accuse son voisin marocain de perpétrer des manœuvres hostiles à l’égard de son pays. 

Dans un communiqué publié mardi soir, le ministère marocain des Affaires étrangères a regretté la décision « complètement injustifiée mais attendue » de l’Algérie. Fin juillet, le roi Mohamed VI avait d’ailleurs déploré les « tensions » , invitant le président algérien Abdelmadjid Tebboune « à faire prévaloir la sagesse » et « à œuvrer à l’unisson au développement des rapports » entre les deux pays.

Les relations tendues entre les deux pays ne datent pas d’aujourd’hui. Mais celles-ci se sont dégradées en raison, notamment, de l’épineux dossier du Sahara occidental. Les liens diplomatiques avaient été rompus une première fois cette fois à l’initiative du Maroc, le 7 mars 1976, suite à la reconnaissance par l’Algérie de la République arabe sahraouie démocratique, autoproclamée par les indépendantistes du Front Polisario.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback