Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : l’autoroute Abidjan-Lagos assure 75% des échanges commerciaux

Le Secrétariat en charge de gérer le projet de l’Autoroute Abidjan – Lagos va s’installer à Abidjan, a révélé le Premier Ministre Patrick Achi, à l’issue d’une réunion avec toutes les parties prenantes, ce mercredi 2 novembre 2022, au Sofitel Hôtel Ivoire, en marge de l’African international Forum (AIF). Cette autoroute représente près de 75% des échanges de la CEDEAO et le secrétariat aura pour mission de faire le suivi de la mobilisation des ressources pour le projet en vue d’engager les chefs d’Etat qui s’attèleront à lever les facteurs bloquants à la réalisation de cet ouvrage.

Selon le Premier Ministre ivoirien Patrick Achi, à l’issue d’une réunion le 2 novembre 2022 avec toutes les parties prenantes, le Secrétariat chargé de gérer le projet de l’autoroute Abidjan-Lagos va s’installer à Abidjan. Il s’agit d’un projet phare du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), visant à digitaliser les opérations douanières tout en connectant cinq pays de la sous-région : Togo, Côte d’Ivoire, Ghana, Bénin et Nigéria.

“Trois capitales auraient pu accueillir le secrétariat, c’est-à-dire Abidjan, Accra et bien sûr Lagos. Ce sont des capitales importantes dans ce projet là mais l’avantage qu’à Abidjan, est qu’elle présente un peu plus de stabilité que les deux autres capitales que j’ose nommer : à Lagos on connaît la crise que que subit le Nigéria depuis de nombreuses années et le fait que le pétrole va arriver à manquer, on ne sait pas quel va être le futur de cette ville. Accra en ce moment, est en train de subir de plein fouet la crise du cedis sa monnaie, avec l’intervention du Fonds monétaire international.”

Boubacar BA, Journaliste, Sénégal

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo, au regard de la dynamique de la Côte d’ivoire, et de la présence à Abidjan du siège de la Banque Africaine de Développement, principal financier du projet d’une valeur de 15 milliards de dollars, a jugé utile que le Secrétariat de l’autoroute Abidjan-Lagos s’installe à Abidjan.

“La Côte d’Ivoire représente beaucoup d’avantages d’autant plus qu’aujourd’hui, vous avez beaucoup d’institutions sous régionales qui ont leurs sièges à Abidjan. Donc il y a une certaine culture et une certaine habitude à pouvoir justement être le siège d’organisations supranationales, sachant quand même qu’en ce qui concerne les infrastructures routières, les infrastructures de communication, Abidjan n’a rien à envier aux autres capitales africaines.”

Boubacar BA, Journaliste, Sénégal

Cette infrastructure représente près de 75% des échanges de la CEDEAO et constitue ainsi l’un des axes économiques les plus importants pour le continent. Notons que les études pour la mise en place du projet de l’autoroute Abidjan – Lagos ont coûté 43 millions de dollars et le premier ministre ivoirien rassure que tous les financements ont été obtenus.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com