Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Angola-Présidentielle 2022 : le président Joao Lourenço, candidat pour un second mandat

Au pouvoir depuis 2017, le président angolais Joao Lourenço est candidat pour un second mandat, lors des élections générales couplées présidentielle et législatives du 24 août 2022. Il compte poursuivre sa politique de lutte contre la corruption au sommet de l’État et accélérer les réformes économiques, notamment la sortie du tout-pétrole, démarrés il y a cinq ans.

Au pouvoir depuis 2017 et candidat du parti Mouvement populaire de libération de l’Angola qui dirige le pays depuis 47 ans, le chef de l’Etat Joao Lourenço souhaite conserver cette hégémonie de son mouvement  politique. Il pourra ainsi  poursuivre sa politique de lutte contre la corruption au sommet de l’Etat. En cinq ans, plus de 700 poursuites pour des délits financiers ont été lancées tandis que 10 milliards d’euros d’actifs ont été récupérés. Ces résultats sont pourtant jugés insuffisants par la société civile angolaise.

La posture de la société civile angolaise se justifie par le fait que la lutte contre la corruption du président Lourenço ne s’est pas étendue à toute la classe politique. Mais, elle a donné l’impression d’un règlement de compte contre l’ancien pouvoir, c’est-à-dire celui de son prédécesseur Eduardo dos Santos.

Kerwin Mayizo, Analyste politique RD Congo

Héritier d’un système économique fortement dépendant de l’industrie pétrolière, le président Joao Lourenço a financé plus de 1000 projets de diversification de l’économie. Par ailleurs, le dirigeant angolais a impulsé la libéralisation de la monnaie, la privatisation des principales entreprises publiques (SONANGOL, MULTITEL ET ENDIAMA)  ainsi que l’assainissement du secteur bancaire national. 

Il avait beaucoup d’ambition au début mais, la crise économique mondiale ainsi que la pandémie de covid-19 ont empêché le président Lourenço de mettre en place les réformes promises au début de son mandat.

Kerwin Mayizo, Analyste politique RD Congo

Sur le plan politique, le président Joao Lourenço a brillé à l’extérieur par son engagement en faveur de la paix et la résolution des conflits notamment en RDC. Cependant dans son cercle proche, des dissensions se multiplient au sein de sa famille politique, le MPLA. Pour des observateurs, l’ombre des obsèques officielles, le 28 août 2022 de son prédécesseur Eduardo Dos Santos plane sur le vote. Le décès de l’ancien dirigeant le 8 juillet 2022 a ramené sur la scène publique des querelles entre le chef de l’Etat et la famille du défunt.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com