Bénin : le festival DALAH‘SH fait renaître le Hip-hop

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La nouvelle génération d’artistes Hip-hop et leurs aînés ont partagé la même scène à l’occasion de la 6ème édition du festival DALAH ‘SH. Un peu en déclin dans le pays, les acteurs du mouvement ont, à travers ce festival, jeté les bases pour la renaissance de ce secteur culturel et musical.

Au Bénin, des artistes de la musique urbaine et hip-hop ont fait monter le mercure sur le podium du festival de Hip-hop dénommé DALAH ‘SH, sur l’esplanade du Centre de Lobozounkpa. Démarré le 18 août 2021, le DALAH‘SH  a connu son épilogue le 21 août par un concert époustouflant. Fort de ses 17 ans de carrière, le mythique groupe  de Hip-hop, “Cotonou City Crew CCC” a renoué contact avec le public. Riche de morceaux à succès, le CCC a réussi à populariser le mouvement Hip-Hop à travers son parcours. 

Amir El présidenté, Bsyd, Nasty Nesta et DAC ont ravivé des morceaux cultes de leur discographie à l’occasion de cette messe. La nouvelle génération d’artistes n’est pas restée en marge. À l’instar de nombreux talents, le dénommé Socier vivant, Vano était aussi de la partie.

L’absence de scènes de détection des talents du Hip-hop a poussé, un collectif d’acteurs culturels et d’artistes à créer l’association INNOV’ARTIONS en 2016. C’est dans ce contexte qu’est né le festival DALAH’ SH, en 2019.

En raison de la situation alarmante des mécanismes de développement du secteur musical, des experts préconisent aujourd’hui de nouvelles approches : entre autres, de stimuler l’industrie musicale et travailler à instaurer une loi portant statut de l’artiste.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback