Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Brahim Seid, au service des objectifs de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte

Secrétaire exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte, Brahim Seid, titulaire d’un Doctorat en Médecine Vétérinaire dirige cet organe depuis le 2 décembre 2021. Premier tchadien à occuper ce poste, il doit relever le défi de l’atteinte des objectifs de l’APGMV qui accusent du retard, une décennie après sa création.

L’urgence d’une approche régionale basée sur un engagement commun a conduit à la création de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte en 2010. Secrétaire exécutif de l’APGMV, Brahim Seid, titulaire d’un Doctorat en Médecine Vétérinaire dirige cet organe depuis le 2 décembre 2021. Sa mission au sein de l’APGMV englobe  l’accélération de la lutte contre la dégradation du Capital naturel, la pauvreté, l’insécurité alimentaire.

“La Grande muraille verte traduit un engagement politique, la vision hautement écologique, humaniste et transformatrice du Sahel bâtie sur une approche intégrée, multisectorielle, holistique et participative et un objectif stratégique d’asseoir la résilience des écosystèmes et le développement socio-économique des communautés.” 

Abdoulaye DIA, Ancien secrétaire exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte

Brahim Seïd est le premier Tchadien a dirigé l’APGMV dont le siège se trouve à N’djamena. Il met un point d’honneur à contribuer efficacement à stopper l’avancée du désert dans le Sahel et principalement dans son pays d’origine, le Tchad. Dans cette partie du continent, le désert avance à un rythme annuel de 5 km, selon les experts.

“C’est pour cette raison que je m’y attèlerai personnellement pour ne pas décevoir les pays qui m’ont choisi et surtout le Tchad” 

Brahim SEÏD, Secrétaire exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte 

Plus d’une décennie après sa création, l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte peine à atteindre ses objectifs. Un défi pour le secrétaire exécutif Brahim Seïd au sein de cette agence sous tutelle de l’Union Africaine. A ce jour, l’APGMV a réussi à restaurer 4 millions de terres sur 100 millions prévus. Le chantier reste grand pour Brahim Seïd.

“100 millions de terres devront être aménagées à l’horizon 2030. La vie de 100 millions de personnes serait transformée à travers les activités agricoles et pastorales et autres projets connexes et généreraient des aménagements”

Moussa FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union Africaine

Né le 14 février 1953 à Koundjar dans la Province du Batha, Dr Brahim Seïd a occupé plusieurs postes dans le gouvernement du Tchad. Ancien ministre de l’Elevage, ministre de  l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat ou encore ministre des Postes et Télécommunications, il est le Président du Conseil d’Administration du Fonds Spécial en Faveur de l’Environnement du Tchad depuis 2019.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com