Burkina Faso : vers le droit de vote pour les déplacés internes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Burkina Faso veut adopter une loi incluant les déplacés internes dans le processus électoral. Le gouvernement a initié le 27 octobre 2021, un avant-projet de loi modifiant le code électoral pour permettre aux déplacés internes de voter dans leurs communes d’accueil lors des prochaines élections dans le pays.

La démocratie est en marche au Burkina Faso. Le pays veut inclure les déplacés internes dans le processus électoral. Le 27 octobre 2021, le gouvernement a adopté un avant-projet de loi qui devrait permettre aux 1,4 million de déplacés internes du pays de voter dans leurs communes d’accueil lors des prochaines élections communales et régionales prévues en mai 2022, d’après une annonce du ministère de l’Administration.

Au Burkina Faso, l’insécurité a privé des milliers de déplacés de leur droit de vote. Des milliers d’habitants ont fui les attaques terroristes qui persistent dans certaines régions du pays. En fuyant les attaques, ces déplacés laissent derrière leurs papiers d’identité, des documents nécessaires lors du vote, ce qui rend impossible leur participation aux scrutins.

Le projet de loi permettant aux déplacés internes de participer au processus électoral au Burkina Faso s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des promesses faites lors du dialogue politique. Les autorités s’engagent à prendre des dispositions pour régler les problèmes liés à l’organisation du scrutin dans les localités affectées par l’insécurité.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com