Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Centrafrique : fin de la coopération militaire avec la France

En République centrafricaine, la mission de formation de l’Union européenne (EUTM-RCA) a été suspendue et le dernier contingent de 130 soldats français quittera le pays d’ici la fin 2022. Les autorités militaires françaises en RCA travaillent au transfert de compétences vers l’armée centrafricaine, selon les informations officielles. La coopération militaire était suspendue depuis 2021, les autorités françaises accusant les autorités centrafricaines de soutenir le sentiment anti-français dans le pays.

La Mission de formation de l’Union européenne en République centrafricaine (EUTM-RCA) suspendue, le dernier contingent de 130 soldats français va quitter le pays d’ici fin 2022. Le retrait en perspective signe la fin de 62 ans de présence militaire française en RCA. L’Ambassade de France en Centrafrique a également annoncé la fermeture de la Mission logistique de Bangui (MISLOG-B) qui effectuait son quatrième mandat dans le pays.

“Il y a des tensions qui se sont accentuées ces dernières années qui n’ont pas contribué au renforcement des liens entre la France et la Centrafrique, notamment les scandales sexuels sur mineurs dont les soldats français ont fait l’objet il y a environ sept ans. Tous ces éléments ont contribué à ternir la qualité des relations entre la France et la RCA tout en exacerbant un sentiment anti-français qui s’est développé dans le pays ces dernières années”

Julio ASSOMO, Analyste politique

La MISLOG-B, déployée en RCA depuis juin 2021, a soutenu près de 30 projets dans les domaines de l’éducation, de la santé, du sport, de la culture et de l’emploi pour un coût total de 71 500 000 FCFA, selon les données officielles. Les autorités militaires françaises en RCA sont à pied-d’œuvre pour le transfert de compétences vers l’armée centrafricaine, selon des informations officielles.

“En l’état actuel, il est difficile de dire avec précision ce qui relève du contenu dudit transfert de compétences. On peut cependant souligner qu’il y a là, en filigrane, une volonté de la partie française de laisser sa trace en Centrafrique, pour ne pas dire garder le contact” 

Julio ASSOMO, Analyste politique

L’armée française est intervenue à plusieurs reprises en RCA. Dans les années 1979-1981 avec les opérations Caban et Barracuda, de 1996 à 1997 avec les opérations Almandin I, II et III, en 2003 avec Boali, et en 2016 avec Sangaris. En 2021, la France a suspendu sa collaboration militaire avec la RCA, accusant les autorités centrafricaines de soutenir le sentiment anti-français dans le pays.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com