Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Congo : clôture du Festival international de rumba et d’élégance

Trois jours de musique et d’élégance, le FIRE, Festival International de Rumba et d’élégance organisé à Kinshasa, s’est clôturé le 10 juillet. Un événement organisé pour vulgariser la Rumba congolaise, patrimoine immatériel de l’Unesco. De Koffi Olomide à Innoss’b en passant par plusieurs autres artistes, la place de la Gare de la capitale a vécu trois jours d’une intense ambiance du 08 au 10 juillet 2022.

Le Festival International de Rumba et d’élégance FIRE organisé à Kinshasa à la place de la Gare centrale s’est clôturé ce dimanche 10 juillet. Durant trois jours, soit du 08 au 10, les artistes musiciens de divers groupes ont baladé le public dans ce genre musical patrimoine immatériel de l’UNESCO.  De Koffi Olomide à Innoss’B en passant par plusieurs autres talents de la musique congolaise, des moments chauds pour exalter cette musique.

Je viens de prester, ça a été bien, c’est toujours la fierté de la rumba. Elle est internationale. Nous sommes là pour faire la valeur de la rumba, valoriser la rumba, surtout qu’elle vient d’être nommée au patrimoine immatériel de l’Unesco. Nous sommes en train de militer pour garder ce statut de patrimoine.

Ibrator, Artiste musicien

Sous le thème Rumba Mokili Mobimba, entendez par là ; Rumba partout au monde, le festival a été organisé par le Centre Wallonie Bruxelles en partenariat avec l’Agence Optimum. À travers cette activité culturelle, les organisateurs ont voulu par ailleurs démontrer à l’opinion que la culture est une richesse qui peut aussi participer à l’économie nationale.

Nous essayons de rapprocher les deux rives, mais surtout aussi de montrer que la rumba est encore là, que la rumba a encore de beaux jours devant elle, que la RDC n’est pas seulement riche par son sous-sol, mais que la RDC est riche par sa culture. Cette culture-là est un élément de vente, c’est-à-dire qu’il y a toute une industrie, toute une économie qu’on peut construire autour de la culture.

Didier Pambia, Co-organisateur du FIRE

Le Festival International de la Rumba et d’élégance a aussi exhibé les talents des congolais dans le domaine d’élégance. Avec quelques expositions des couturiers de renoms à l’instar  de la Brune. Le FIRE était aussi une occasion de saluer le travail abattu par les pionniers de la rumba. Wendo Kolossoy, Kabasele Tshamala,Franco ou encore Tabuley Rochereau, pour ne citer que ceux-là.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com