Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Congo : le Président Sassou Nguesso se réjouit du climat de paix dans lequel se sont déroulées les élections législatives

Six jours après le vote des agents de la force publique, le tour était donné aux civils qui ont voté dimanche 10 juillet 2022 sur l’étendue du territoire congolais. Les populations ne se sont pas bousculées pour élire les députés de la prochaine assemblée nationale ainsi que les représentants des assemblées locales. Toutefois, le président de la République Denis Sassou Nguesso a salué le climat de paix dans lequel s’est tenu tout le processus électoral.

C’est dans le bureau de vote installé au sein de la mairie du cinquième arrondissement de Brazzaville, à Ouenzé que Angela est venue voter pour la première fois de sa vie, le dimanche 10 juillet 2022, afin d’élire le député et le conseiller local de son choix.

“Bon, en fait ça c’est bien passé, c’est pour la première fois que je peux venir voter, ça c’est bien passé c’est tout. J’ai vraiment envie de voter le candidat de mon choix ”.

Angela, Habitante du quartier OuenzeCongo

Quelques minutes après le vote de Angela, c’est dans le même bureau de vote que le chef de l’état Denis Sassou Nguesso et son épouse ont accompli leur devoir citoyen. Le président de la République a salué le climat d’apaisement qui a prévalu durant la campagne électorale, et  appelé les citoyens congolais à s’investir davantage dans le débat démocratique et la vie politique du pays.

“Un parti politique qui s’exclut du débat démocratique que lui reste t-il à faire? C’est la seule question que je pose. Mais pour le reste je pense que le processus est en marche, cette campagne électorale s’est déroulée dans la paix, il n’y a pas eu d’incidents majeurs”.

Denis Sassou Nguesso, Président de la RépubliqueCongo

Plusieurs incidents similaires à des tentatives de fraude ont été dénoncés à Mouyondzi par la candidate de l’opposition Claudine Munari, aussi à Kinkala par les délégués de l’opposition. Notons que 3000 observateurs ont été accrédités dont 25 dépêchés par l’Union africaine et 25 par la Communauté économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com