Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : Le budget de l’Etat établi à plus de 15.000 milliards Fcfa pour 2025

L’Etat de Côte d’Ivoire prévoit d’augmenter d’environ 11,5% pour 2025 soit 15061 milliards de FCFA, son budget par rapport à celui de 2024 au sortir d’un Conseil des ministres tenu le mercredi 12 juin à Abidjan. La Programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2025-2027 adoptée le 12 juin 2024 définit par ailleurs les orientations budgétaires et économiques pour les trois années à venir.

Selon le Conseil des ministres tenu le mercredi 12 juin, le gouvernement ivoirien prévoit de porter son budget de 2025 à environ 15061 milliards de FCFA soit 25 milliards USD contre 22,5 milliards USD pour l’année en cours. Cette tendance haussière de 11,5% qui devrait se poursuivre et croître jusqu’en 2027, sera orientée vers la consolidation de l’efficacité du recouvrement des recettes intérieures.

“Il faut noter que c’est une programmation budgétaire record et il faut déjà dire que ces prévisions budgétaires, leur réalisation va dépendre notamment de la conjoncture économique mondiale de façon générale, vu que les trois principes qui soutiennent cette programmation budgétaire sont l’amélioration par exemple des couvertures des recettes, la maîtrise des charges de fonctionnement et surtout la soutenabilité de notre dette au niveau national.”

Brou Jérémie KOUADIO, Ingénieur agroéconomiste – Côte d’Ivoire

Pour atteindre les objectifs, la politique budgétaire de l’Etat ivoirien selon le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly, prévoit une bonne maîtrise des charges de fonctionnement et le maintien de la soutenabilité de l’endettement public. Par ailleurs, les projections faites sur 2026 et 2027 annoncent respectivement des prévisions budgétaires annuelles à 28 milliards USD puis à 28,679 milliards USD.

“Cette programmation budgétaire reste très ambitieuse car qui dit amélioration de la couverture des recettes fiscales dit beaucoup plus d’impôts sur les structures formelles parce qu’il faut noter que nous avons une économie qui est majoritairement informelle et donc les mesures pour formaliser l’ensemble des métiers, des activités génératrices de revenus qui vont pouvoir permettre à la Côte d’Ivoire d’améliorer ses recettes fiscales, sont encore dans un état latent.”

Brou Jérémie KOUADIO, Ingénieur agroéconomiste – Côte d’Ivoire

Ces stratégies, si elles sont mises en application, permettront à la Côte d’Ivoire d’accroître en continu ses investissements et ses dépenses pour la lutte contre la pauvreté dans le pays. Le document de programmation budgétaire économique pluriannuelle 2025-2027 adopté le 12 juin, s’appuie sur une perspective de croissance annuelle de 7,4% en moyenne du produit intérieur brut (PIB) ivoirien, sur la période déterminée.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com