Guinée : des tirs nourris aux abords du palais présidentiel à Conakry

Selon les médias locaux, qui ont relayé cette information, on ne sait pas encore s’il s’agit d’une mutinerie ou d’une tentative de coup d’Etat.

Confusion ce matin à Conakry. Des coups de feu ont été entendus dans la matinée de ce dimanche 05 septembre 2021 dans la capitale guinéenne et dans la presque-île de Kaloum où se trouve le Palais présidentiel. Selon les médias locaux, qui ont relayé cette information, on ne sait pas encore s’il s’agit d’une mutinerie ou d’une tentative de coup d’Etat.

“Depuis 8 heures du matin (heure locale), des tirs à l’arme automatique retentissent à Kaloum, quartier des affaires, administratif et siège du palais présidentiel »

Guinée News, un média local

Selon les révélations faites par le journaliste Abdoulaye Kaba, directeur de publication du journal “Kibaro224.com” a l’agence anadulu, les rues ont été désertées et l’accès a la  ville a été bloqué. Et le président Alpha Condé serait en sécurité, d’après le site guinee7.

« Toutes les rues ont été désertées, pendant que les tirs nourris continuent. Des militaires, visiblement mécontents, vident les chargeurs de leurs armes, alors que les habitants de Kaloum restent terrés, terrorisés et inquiets »,

Guinée News, un média local

D’après le journal “Kalenews.com”,  « ces coups de feu se font entendre du camp Makambo (enceinte de la RTG Boulbinet), camp qui abrite la garde présidentielle ».

Sur les réseaux sociaux, les avis sont partagés et les populations semblent craindre le pire. La situation pourrait évoluer dans les prochaines heures. Pour l’instant, la télévision nationale continue ses programmes normalement et les autorités guinéennes n’ont pas encore communiqué sur cet incident.

Afficher plus d'articles
Bouton retour en haut de la page
Feedback