Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Guinée équatoriale-Elections générales : plus de 400 000 électeurs appelés aux urnes

En Guinée équatoriale, les électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche pour élire le président de la République  et les représentants parlementaires. Plus de 400 000 électeurs étaient attendus dans les bureaux de vote ouverts à travers le pays. Pour l’élection à la magistrature suprême, le candidat du PDGE, le président Teodoro Obiang Nguema, part favori pour un sixième mandat.

Ce dimanche 20 novembre 2022, les citoyens équato-guinéens se sont rendus aux urnes, pour l’élection présidentielle, les législatives, les sénatoriales et les municipales. Pour l’élection à la tête de l’Etat, le président Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 1979 et qui revendique la stabilité actuelle de ce pays d’Afrique centrale, brigue un 6e mandat. Il a pour adversaire Buenaventura Monsuy du parti de la Coalition sociale démocrate et Essono Ondo Andress, président du parti de l’opposition Convergence pour la démocratie sociale.

Les parties au pouvoir se taille la part du lion. Le pdg qui as un control total sur l’assemblée national et le sénat ensuite il est à la tête du regroupement de 14 mouvement et détient pratiquement 99 des 100 sièges de l’assemblée nationale sortante. Donc dans cette configuration le président Teodoro Obiang Nguema vient pratiquement comme le potentiel gagnant de cette élection là.

Daouda Emile OUEDRAOGO, Analyste politique

En ce qui concerne les députés et sénateurs, le Parti démocratique de Guinée équatoriale, parti au pouvoir, exerce un contrôle majoritaire sur l’Assemblée nationale et le Sénat. Il détient 99 des 100 sièges de l’Assemblée nationale sortante ainsi que la totalité du Sénat. Pour ces élections, Il est à la tête d’une coalition de 14 mouvements.

Aujourd’hui il est à souhaiter que l’Afrique tout entière en général et la Guinée Équatoriale en particulier mettent l’accent sur la démocratie participative. Une démocratie qui promet et qui fait la promotion de la liberté d’expression, de la liberté d’expression des parties politiques et de la Société civile.

Daouda Emile OUEDRAOGO, Analyste politique

Pour les citoyens équato-guinéens, il est question de choisir un président et des représentants capables de maintenir la paix, le développement et la sortie des difficultés économiques liées à la conjoncture internationale. La lutte contre le chômage et l’inflation sont également des défis que devront prendre en charge les nouveaux représentants du peuple. Soulignons que les résultats provisoires de ces élections

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com