Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Indigo africain SIA : cinq résolutions prises pour la professionnalisation de la filière en Afrique

Apothéose de la première édition du Symposium sur l’indigo africain SIA, à Cotonou samedi 26 novembre 2022.  Cet évènement panafricain, qui a connu la présence d’indigotiers et stylistes de six pays d’Afrique subsaharienne s’est achevé par un défilé de mode de différentes gammes de tissu Indigo, patrimoine immatériel africain.

Oeuvrer pour la promotion et la préservation du savoir-faire traditionnel de l’indigo africain, patrimoine culturel immatériel, tels sont les objectifs que se sont  fixés des indigotiers et stylistes africains à Cotonou au Bénin. Le Symposium sur l’indigo africain SIA initié par la styliste et designer d’intérieur Nadia Adanlé et ses partenaires s’est clôturé à travers un grand défilé de mode riche en couleurs et des tenues chic et glamour confectionnées en tissu indigo.

“ On a présenté une collection en trois tableaux et ça nous a permis de montrer au public la diversité. Si la créativité est là, si l’innovation est là, il n’y pas de raison qu’on ne s’exprime pas.” 

Nadia ADANLÉ, Promotrice de Couleur Indigo et Élu VoBénin

Plusieurs activités ont marqué le Symposium sur l’indigo africain SIA  à Cotonou et Ouidah. Entre autres, les réflexions scientifiques sur la professionnalisation de la filière indigo. Les  indigotiers et stylistes du Togo, du Cameroun, de la Côte d’ivoire, du Mali, de la Guinée-Bissau et du Bénin ont adopté au terme de ces échanges 5 résolutions . Nadia Adanlé, promotrice du SIA et ses pairs ont entre autres  agréé la mise en place d’un réseau de l’Afrique subsaharienne des professionnels de l’indigo. 

“ J’ai présenté le lépi du fouta. Le lépi qui est un indigo tissé de chez nous que j’ai appelé la foutanienne. On a visité ces ateliers et c’est vraiment magnifique moi je la félicite et je l’encourage”

Aminata DIALLO, Créatrice de mode Guinée-Conakry

« Aujourd’hui je suis fier par exemple de valoriser ce qu’on appelle indigo au Bénin ; mais chez nous le koko dunda. Je suis fière d’être le porteur de ce tissu que j’ai valorisé au Burkina Faso’’

Sébastien Bazemo , Styliste Burkina Faso 

A noter que les participants au Symposium sur l’indigo africain SIA ont opté pour la mise en œuvre d’une démarche de muséification de la filière indigo afin de rendre les hommages  et témoignages qui sont dû aux communautés détentrices du savoir-faire de l’indigo africain. Aussi devront-ils promouvoir le procédé traditionnel de production de l’indigo à base des feuilles d’indigotier. La première édition du SIA a marqué la 10 édition de la grande nuit de l’indigo et les 15 ans de Couleur indigo.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com