Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Kenya : la Banque centrale adhère au Système panafricain de paiement

Le Kenya a ratifié les instruments du Système panafricain de paiement et de règlement pour stimuler le commerce intra-africain, réduire sa dépendance au dollar et résoudre la pénurie de devises, le 29 septembre 2023. Il aspire également à héberger la plateforme du PAPSS en tant que hub financier de l’Afrique, rejoignant ainsi dix banques centrales, 40 banques commerciales et quatre commutateurs dans le système panafricain.

Le Kenya a ratifié les instruments du Système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS), le 29 septembre 2023. C’est l’aboutissement d’un processus pour lequel le président William Ruto avait prescrit une accélération lors du dialogue du secteur privé africain sur la Zone de libre-échange continentale africaine, le 29 mai 2023. Le dirigeant est-africain invitait alors toutes les institutions d’émission africaines à adhérer au PAPSS, véritable catalyseur du commerce intra-africain, selon lui.

“Sans plateforme de paiement unique, les instructions de paiement d’un pays africain à un autre passent généralement par plusieurs institutions financières intermédiaires, ce qui entraîne une augmentation des coûts, des complications, des problèmes, des fluctuations monétaires inutiles créant, pour finir, tout un écosystème de confusion.”

William RUTO, Président de la République, Kenya

L’adhésion au PAPSS devrait également permettre au Kenya de réduire sa dépendance au dollar pour ses exportations et ses transactions financières avec l’extérieur. Le pays dont la monnaie, le shilling a perdu 19% de sa valeur face au dollar relève également une autre entrave sur l’intégration du commerce en Afrique, la pénurie des devises. Pourtant, le système de transfert de devises panafricain permet de faire du commerce en monnaie locale en 120 secondes. 

“Nous sommes tous soumis à un environnement dollarisé. Les Kényans veulent payer pour des marchandises tanzaniennes en dollars, la Tanzanie veut payer des marchandises en provenance de la République démocratique du Congo en dollars… Pourquoi mettons-nous le dollar au centre de nos échanges commerciaux ?”

William RUTO, Président de la République, Kenya

Le Kenya, dans son positionnement de hub financier de l’Afrique, est candidat pour héberger la plateforme du PAPSS. Le PAPSS devrait permettre à l’Afrique d’économiser 5 milliards de dollars  par an en coûts de transaction de paiement, selon des experts. Avec le Kenya, le système panafricain comprend désormais dix banques centrales, 40 banques commerciales et quatre commutateurs.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page
logo Africa24tv

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com