Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Côte d’Ivoire lance la construction de sa première usine de biomasse à hauteur de 200 millions d’euros

La Côte d’Ivoire a lancé le chantier de construction de sa première usine de biomasse le 25 octobre 2022. Le projet coûtera plus de 200 millions d’euros pour une capacité de production de 46 mégawatts.  La Côte d’ivoire est l’un des plus importants réservoirs de biomasse d’Afrique, estimé à 12 millions de tonnes par an.

A l’horizon 2030, la Côte d’ivoire veut assurer 42% de sa production électrique grâce aux énergies renouvelables. Dans cette dynamique, le pays a lancé le chantier de construction de sa première usine de biomasse le 25 octobre 2022. Le projet coûtera plus de 200 millions d’euros pour une capacité de production de 46 mégawatts dans la localité d’Ayebo à environ 100 kilomètres à l’est d’Abidjan.

“De plus en plus de pays se tournent vers les énergies renouvelables en réponse à l’urgence climatique et à l’indépendance énergétique. C’est le cas de la Côte d’Ivoire par exemple. Cette pratique permet au pays de contribuer à une réduction d’émissions de gaz à effet de serre et surtout de maîtriser à long terme de sa facture énergétique”

Idiatou BALDÉ, Analyste des données économiquesGuinée

La future usine de biomasse aura un impact multiforme sur les populations ivoiriennes. Outre l’amélioration de la fourniture électrique, des experts prévoient un accroissement de 20% des revenus de 12 000 agriculteurs de la région d’Ayebo. La centrale de biomasse a besoin de 520 000 tonnes de déchets d’huile de palme pour faire fonctionner ses deux turbines de 23 MW chacune. 

“Le revenu des agriculteurs va bien évidemment augmenter car la centrale sera alimentée essentiellement par des déchets agricoles. Les énergies renouvelables valorisent les ressources des territoires et génèrent de l’activité avec à la clé des emplois locaux et non délocalisables et des moyens peu coûteux pour s’approvisionner en énergie”

Idiatou BALDÉ, Analyste des données économiquesGuinée

La Côte d’ivoire est l’un des plus importants réservoirs de biomasse d’Afrique, estimé à 12 millions de tonnes par an. La Côte d’Ivoire pourrait produire 748 MW d’électricité à partir de la biomasse d’ici 2030. Quinze projets de centrales de biomasse sont inscrits dans le Plan d’action national des énergies renouvelables 2016-2030 du pays. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com