Africa24 TV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ligue des champions africaine : le Wydad Casablanca remporte la finale

Vainqueur d’Al-Ahly 2 buts à 0 sur sa pelouse lundi 30 mai, le Wydad Casablanca a remporté la troisième Ligue des champions africaine de son histoire grâce à un doublé de El-Moutaraji, empêchant le club égyptien d’obtenir un troisième titre après 2020 et 2021.

Dans une ambiance de feu lundi soir au stade Mohammed V au Maroc, son antre, le Wydad Casablanca a pris le dessus sur les Égyptiens d’Al-Ahly, double tenants du titre, pour s’offrir la League des champions d’Afrique. Les hommes de Walid Regragui ont débuté en beauté avec un jeu fluide et lucide. Les Marocains ont pu compter sur la sobriété de leur attaquant Zouheir El-Moutaraji, auteur d’un doublé, dont une superbe frappe de 30 mètres dans la lucarne pour ouvrir le score à la quizième minute. 

Le Wydad a mérité de remporter ce match là 2 à 0 avec un premier but extraordinaire, magnifique de  Zouheir El-Moutaraji, c’était un match palpitant. Les Marocains méritaient de gagner ce match-là, même si Al Ahly est une grosse cylindrée du football africain, le fait que le match se joue à Casablanca, ils avaient les faveurs des pronostics, ils avaient le public avec eux, ils avaient  la détermination et une équipe aussi conquérante. Donc on a eu une finale presque à sens unique.

Lassana Camara, Rédacteur en Chef de PanafricanFootball en France

El-Moutaraji s’est montré très décisif face aux filets adverses. Il concrétise un centre mal appréhendé du défenseur egyption Hany pour enfoncer la lame au retour des vestiaires offrant ainsi la victoire à son équipe, celle qui leur octroie le trophée de cette finale.

C’est un joueur impressionnant, l’un des meilleurs du championnat marocain avec plus de 15 buts marqués cette saison. Même s’il n’était pas le meilleur buteur, il a été décisif. c’est un attaquant de pointe, c’est un joueur qui tape fort, qui confirme les attentes des pépites formés localement. Le football marocain a pris sa vitesse de croisière ces dernières années avec le Wydad, le Raja, qui forment de très bons joueurs et l’équipe nationale commence à en bénéficier. Avec un tel joueur, Walid Regragui a de la valeur ajoutée dans son équipe.

Lassana Camara, Rédacteur en Chef de PanafricanFootball en France

À la faveur de ce troisième sacre continental, après ceux de 1992 et 2017, le club revient à hauteur du rival de toujours, le Raja Casablanca.

Agenda

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com