Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Maroc : Un carrefour de civilisations et fruit d’une mixité de cultures

Le Royaume du Maroc représente depuis plusieurs siècles un modèle singulier de coexistence et de convergence de civilisations, de cultures et de religions, au point de s’imposer comme un véritable carrefour entre l’Orient, l’Afrique et l’Europe. Chantre d’un Islam tolérant et modéré tout au long de son histoire jusqu’à nos jours, le Maroc a toujours été une terre de cohabitation, de tolérance et d’interaction entre les Musulmans et les adeptes d’autres religions. Soucieux de mettre en valeur la diversité de son identité, en particulier la composante juive, le Maroc est le premier pays de la région d’Afrique du Nord à intégrer l’histoire et la culture juives dans son programme scolaire. 

L’histoire du Maroc s’est enrichie des influences de plusieurs civilisations et cultures.Par son modèle unique, le royaume chérifien fait de la religion un facteur de paix, veillant à ce que les communautés juive et chrétienne vivent en harmonie et dans le respect des valeurs de coexistence. Le pilier central de cette approche s’appuie sur l’institution de la Commanderie des croyants « Imarat Al-Moumimine », incarnée par SM le Roi Mohammed VI, qui gère et régule les orientations, les stratégies et qui est garante de l’unité nationale.

“Le Maroc est structuré autour d’un modèle d’ouverture, d’harmonie et de synergie qui a vu converger les composantes arabo islamiques, qui s’est enrichi des affluents africains, andalous, hébraïques et méditerranéens. Il s’est engagé en promouvant l’ouverture comme culture de paix. Notre grand-père feu sa majesté le roi Mohamed V a protégé les compatriotes de confession juive face à la barbarie nazie  et aux pratiques brutales du régime de Vichy. Notre père feu sa majesté le Roi Hassan II a cultivé au cours de son règne l’esprit de fraternité entre juifs et musulmans du Maroc et partout dans le monde. Depuis plusieurs décennies nous veillons personnellement à protéger et sauvegarder le patrimoine juif marocain et à cultiver cet esprit de communion sincère entre juifs et musulmans. Ce lien fait la singularité du Maroc. Avec une constance irréfragable , nous faisons du royaume du Maroc le choix sans cesse renouvelé de demeurer une terre de tolérance de coexistence et d’ouverture. 

André Azoulay, Conseiller de sa Majesté le roi Mohamed VI

Ce modèle d’interaction et de vivre-ensemble entre les musulmans, les chrétiens et les juifs a aidé le Maroc à préserver ses origines multiculturelles. L’ensemble de ces affluents ont été reconnus par la Constitution de 2011 ayant permis au Royaume de renforcer sa diversité, son unité, son identité et son cosmopolitisme.

“Le Maroc s’est engagé en vivant le religion comme un instrument de paix. En tant que commandeur des croyants, de tous les croyants, nous nous portons garants du libre exercice de culte partout au royaume du Maroc. Nous considérons que la religion doit être un rempart contre l’extrémisme et non son prétexte et nous prenons cette diplomatie culturelle à travers le royaume “. 

André Azoulay, Conseiller de sa Majesté le roi Mohamed VI

Dépositaires d’un héritage qui plonge ses racines dans l’Afrique subsaharienne autant que dans l’Europe de l’Andalousie, les Marocains partagent fièrement au quotidien ce patrimoine comme un atout pour l’avenir de leur pays. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com