RD Congo : l’Assemblée nationale rejette le projet de loi sur « la Congolité »

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En République démocratique du Congo, la proposition de loi sur la « Congolité » initiée par Noël Tshiani ne sera pas présentée à l’Assemblée nationale. Cette proposition de loi, qui prétendait réserver aux seuls Congolais de père et de mère, la possibilité de se présenter à des élections présidentielles a été rejetée par la chambre basse du Parlement, qui, l’a déclaré irrecevable.

Réserver le poste de président de la République démocratique du Congo aux seuls Congolais de père et de mère. Voici à quoi correspond la loi sur la « Congolité » initiée par Noël Tshiani, ancien candidat à la présidentielle. Un texte de loi déclaré irrecevable par l’Assemblée nationale, car cette démarche implique de revoir la constitution et d’y introduire des articles jugés discriminatoires.

La loi sur la « Congolité » divise les Congolais. Tandis que pour certains, les faits sociaux vécus en République démocratique du Congo ont révélé la nécessité de revenir aux anciennes lois sur la nationalité, pour d’autres, la question sur la « Congolité » n’est qu’un prétexte pour déstabiliser le pouvoir exécutif en place.

Soulignons que, pour le président congolais Félix Tshisekedi, la proposition de loi sur la nationalité congolaise au scrutin présidentiel, n’est pas une garantie de la fiabilité et de la moralité du candidat. L’histoire, même la plus récente du pays démontre qu’il y a eu des Congolais de père et de mère qui ont participé à la ruine de la République démocratique du Congo argumente-t-il.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com