Sénégal : candidat aux municipales, l’opposant Barthélémy Dias veut “réinventer Dakar”

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Sénégal, la coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi a organisé le 21 novembre un grand meeting politique d’investiture des 19 candidats des 19 communes de Dakar, dont Barthélémy Dias, désigné comme tête de liste de la Ville « après de larges consultations ». Une façon de les présenter aux électeurs de la capitale. Ce meeting autorisé a drainé une foule de militants et sympathisants à deux mois des élections municipales et départementales.

En français, Yewwi Askan Wi, signifie, “Libérez le peuple”. Dans la soirée du 21 novembre, le peuple, partisan de cette coalition de l’opposition a pris d’assaut ce grand terrain de Dakar. Dakar, une ville dont Barthélémy Dias veut diriger la mairie. Municipalité très disputée, dont ces partisans, vêtus de blanc et de vert, veulent lui remettre les clés. Une étape importante pour l’homme politique

Au nombre des membres de la coalition Yewwi Askan Wi, des soutien de poids dont Khalifa Sall, ancien maire de Dakar et Ousmane Sonko, leader du Pastef, le parti Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité. Une fraternité qu’il veut exprimer à Barthélemy Dias. Sonko rejette la charte de la non-violence proposée par des représentants des confréries musulmanes.

Pour “Réinventer Dakar”, Barthélémy Dias devra, dans le cadre de ces municipales et départementales prévues le 23 janvier 2022, faire face à Abdoulaye Diouf Sarr, son principal concurrent. Il est l’actuel ministre de la Santé, et tête de liste de la coalition de la majorité, Benno Bokk Yakaar.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com