Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Soudan : libération annoncée des détenus politiques

Au Soudan, le chef du Conseil souverain Abdel Fattah Al-Burhan a annoncé le 15 avril 2022 libérer les détenus politiques dans les trois jours pour leur permettre de participer à un dialogue intra-soudanais. C’est lors d’une réunion avec le procureur général et le chef du pouvoir judiciaire que Abdel Fattah Al-Burhan s’est engagé à faciliter la médiation tripartite internationale pour créer un environnement propice avant le processus de dialogue.

Pour permettre la participation de toutes les parties prenantes au dialogue intra-soudanais, afin de faciliter la médiation tripartite internationale, le chef du Conseil souverain Abdel Fattah Al-Burhan s’est engagé à libérer les détenus politiques dans les prochains jours. Une annonce faite par le général Abdel Fattah al-Burhan le 15 avril 2022.

Le général Alboran aussi, actuellement il est dans une situation très difficile, il n’est pas seulement sous le coup de l’isolement international mais aussi régional bien sûr. Comme vous le savez, l’Union africaine a suspendu le Soudan immédiatement après le coup d’État. Mais aussi il fait face à une crise économique sans précédent très difficile et il n’a pas les moyens de remédier à tous ces problèmes. Du coup il se trouve obligé d’entamer des négociations, chercher un issue politique pour sortir le pays de cette impasse.

Mohamed NADJI, Journaliste Soudan

C’est lors d’une réunion avec le procureur général et le chef du pouvoir judiciaire que Abdel Fattah Al-Burhan s’est engagé à créer un environnement propice avant un processus de dialogue qu’il se prépare à lancer dans le cadre de leurs efforts pour restaurer une transition dirigée par des civils au Soudan. En outre, il a dit avoir ordonné aux autorités compétentes de revoir l’état d’urgence et de conserver certaines dispositions liées à la situation économique. 

Comme vous le savez, le pays est au bord de l’éclatement et surtout avec les troubles, les choses vont se compliquer de manière encore pire dans les jours à venir s’il ne parvient pas à résoudre la crise actuelle qu’il a provoqué par son coup d’état.

Mohamed NADJI, Journaliste Soudan

Depuis février 2022, les forces de sécurité ont arrêté 18 dirigeants politique du FFC,  les Forces de la liberté et du changement membres de l’ERC, affirmant qu’ils avaient détourné des fonds confisqués. En outre, ils ont arrêté un grand nombre de membres des comités de résistance, tandis que quelque 21 militants politiques ont disparu après leur participation à des manifestations anti-coup d’État.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com