Zimbabwe : la justice ordonne le transfert de la dépouille de l’ancien président Robert Mugabe au mausolée des héros nationaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
L’ancien président Robert Mugabe a été inhumé dans son village après un bras de fer entre sa famille et les pouvoirs publics sur la question de sa sépulture. © Reuters

Un tribunal zimbabwéen a ordonné le 10 septembre 2021, l’exhumation de la dépouille de l’ancien président Robert Mugabe et sa réinhumation au sanctuaire des héros nationaux (National Heroes’ Acres) à Harare, la capitale du pays. Une décision rejetée par sa famille.

2 ans après le décès du président zimbabwéen Robert Mugabe, le lieu de sa sépulture attise les passions. En mai 2021, un chef traditionnel de la zone rurale de Zvimba, dans la province du Mashonaland Ouest, a ordonné que les restes de l’ancien chef d’Etat zimbabwéen soient enterrés au National Heroes’ Acres, où sont enterrés l’élite dirigeante et les anciens combattants de la guerre d’indépendance du Zimbabwe dans les années 1970. Les autorités traditionnelles estiment que l’inhumation de l’ancien leader zimbabwéen dans une parcelle familiale est une violation de tradition.

Une décision rejetée par les enfants de Robert Mugabe, qui avaient fait appel de la décision devant le tribunal d’instance de la ville de Chinhoyi, situé à 115 kilomètres à l’ouest de Harare. Selon leur avocat Fungai Chimwamurombe, la magistrate Ruth Moyo a rejeté l’affaire, jugeant que les enfants de Robert Mugabe sont étrangers à cette affaire. Par conséquent, ils ne sont pas habilités à faire appel du jugement. “Nous contestons cette décision et allons faire appel devant la Haute Cour de justice du Zimbabwe”, a déclaré maître Fungai Chimwamurombe.

Une décision saluée par le gouvernement qui estime que l’ancien président devrait être enterré dans le mausolée spécial réservé aux héros de la nation.

La famille du défunt président Robert Mugabe s’oppose à sa réinhumation aux National Heroes Acres, affirmant que l’homme qui a gouverné le Zimbabwe pendant 37 ans avait souhaité reposer auprès de sa mère. De plus, Robert Mungabé, qui a été renversé en 2017, avait exprimé la crainte avant sa mort que certaines personnes parmi celles qui l’ont renversé, cherchent à mener un rituel traditionnel avec certaines parties de son corps.

L’ancienne première dame Grace Mugabe qui a aussi demandé la révision du jugement du chef local qui ordonne l’exhumation du corps, sera entendue à Chinhoyi le 21 septembre 2021.

Autrefois célébré comme un leader prometteur à l’indépendance en 1980, Robert Gabriel Mugabe a été le premier Premier ministre du Zimbabwe avant d’accéder à la magistrature suprême en 1987. Son règne fut controversé. Ses partisans le présentaient comme un champion de l’autonomisation des noirs et tandis que les opposants le percevaient comme un autoritaire qui a ruiné une économie autrefois prospère. Robert Mugabe est renversé en 2017 par un coup d’État militaire. Il décède deux ans plus tard, en 2019, à l’âge de 95 ans.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback